Connectex avec nous

La lauréate de The Voice 7, Maëlle, a été menacée d’enlèvement

Pure People

La lauréate de The Voice 7, Maëlle, a été menacée d’enlèvement

En mai dernier, quatre jours après avoir remporté The Voice 7, Maëlle a déposé plainte après avoir été menacée d’enlèvement par un déséquilibré, révèle Le Parisien. 

Derrière le succès se cache souvent les désillusions. Maëlle a remporté la finale de The Voice 7 le samedi 12 mai dernier. Avec 55,3 % de suffrages, la chanteuse s’est imposée face à Xam Hurricane, Raffi Arto et Yoann Casanova. Il s’agit de la première femme à décrocher la victoire dans ce télé-crochet diffusé sur TF1. Seulement voilà, quelques jours après cette merveilleuse nouvelle, la jeune femme de 17 ans a été menacée par un homme souffrant de problèmes psychiatriques, révèle Le Parisien. La jolie brune a alors déposé plainte contre le jeune homme âgé de 19 ans, à la gendarmerie de Macon (Saône-et-Loire). Elle a dénoncé “de graves menaces proférées par un internaute sur son compte Instagram”, indique le journal.

“Ce mystérieux interlocuteur avait contacté la plus belle voix de l’année pour lui demander de réaliser un shooting photo avec lui”, raconte une source proche de l’affaire citée par Le Parisien. Une demande à laquelle Maëlle n’avait pas donné suite. Cette non-réponse a alors déclenché la colère du déséquilibré, qui a harcelé son idole de messages : “Il assure qu’il a fait la guerre, qu’il est militaire et que durant sa carrière, il a vu des enfants morts et des filles abusées, relate une autre source. Et il finit par menacer d’enlever Maëlle  en vue de la mettre en vente sur le darknet”, poursuit la source du quotidien. Après avoir identifié la provenance du message et découvert qu’il était déséquilibré, l’homme a été placé à l’hôpital Charcot de Plaisir (Yvelines). “La procédure est transmise au commissariat de la ville qui prend l’affaire très au sérieux car cet homme bénéficie de permission de sortie”, précise le média.

Invité à se rendre à l’hôtel de police pour être entendu par un enquêteur le jeudi 31 mai dernier, le jeune homme a montré un intérêt inquiétant pour sa victime. “Le déséquilibré raconte qu’il est en contact avec l’adolescente et que de mystérieux pirates informatiques, à qui il devrait de l’argent, avaient prévu d’enlever son idole”, souligne Le Parisien. Un expert psychiatre contacté le lendemain, a indiqué qu’il était irresponsable de ses actes mais très dangereux. Il a préconisé une surveillance renforcée. Le barreau de Versailles chargé de l’affaire, n’a pas encore rendu sa décision. Le dossier peut être classé directement, ou dans un second temps, au tribunal.

Plus dans Pure People

Haut