Lââm et ses perruques : elle révèle enfin pourquoi elle ne se montre jamais sans

0
18

Il y a les dames à chapeaux et plus rarement les dames à perruques. première éliminée de l’émission Danse avec les stars 2021 (en duo avec Maxime Dereymez) s’est confiée au magazine Public et révèle le secret de sa folie capillaire.

Evoquant sa participation à DALS et sa déception de ne pas avoir été plus loin dans l’aventure pour son partenaire de danse, Lââm n’a pas caché soutenir particulièrement Bilal Hassani. “S’il ne gagne pas, je brûle toutes mes perruques !“, lance-t-elle.

En parlant de perruques justement, celle qui chante pour ceux qui sont loin de chez eux révèle enfin le mystère qui se cache derrière. Si Lââm adore les postiches c’est pour plusieurs raisons. La première, elle a le “cheveu crépu” et “difficile à coiffer“. “Dans les années 1990 j’ai compris que pour réussir, il fallait un look“, ajoute-t-elle.

Un choix très audacieux pour l’époque, surtout qu’elle a toujours préféré les perruques très colorées et originales. Résultat, au lieu de penser que l’excentrique Lââm mettait en avant un style, son style, certains avaient des idées bien plus sombres. “Des gens pensaient que j’avais un cancer“, raconte-telle. Sympa… La chanteuse n’était heureusement pas malade, elle avait juste “finalement vingt ans d’avance sur Lady Gaga“.

Toujours de sortie avec ses perruques, Lââm avait fait un exception lors de sa participation au jeu de survie The Island. Elle s’était dévoilée la tête nue et rasée et, aussi, le visage défiguré.