Lââm face à la mort de son mari Robert Suber : pourquoi ils n’ont jamais voulu d’enfants

0
13

Cette tragédie, elle n’aurait jamais imaginé la vivre aussi tôt. A peine sortie de l’émission Danse avec les stars, la chanteuse morte subite, affreuse, de son époux Robert Suber. Si elle a annoncé la nouvelle le 2 novembre 2021, et reçu de nombreux messages de soutien – dont ceux d’Elodie Frégé, Stomy Bugsy ou Willy Denzey -, l’artiste pleure désormais sa moitié auprès des siens. Mais parmi ses proches, pas d’enfant pour lui rappeler le doux visage de son cher et tendre. Les amoureux n’avaient, simplement, jamais eu l’envie d’agrandir la famille.

Jamais. Je ne veux pas d’enfant

Interrogée à propos de son mariage, qui durait depuis pratiquement 25 ans – la cérémonie a eu lieu en 1996 -, Lââm avait effectivement expliqué, il y a quelques mois, que Robert Suber lui suffisait amplement. “Jamais. Je ne veux pas d’enfant, avouait-elle au site Non Stop People. J’adore les enfants mais je trouve qu’il faut avoir du courage pour en faire aujourd’hui. Il y a tellement d’enfants malheureux que je préfère m’occuper d’enfants malheureux.” L’interprète de Petite Soeur avait peut-être, ainsi, songé à l’adoption. Mais c’est à deux qu’ils ont croqué la vie, aimé, rigolé, puis affronté le pire…