Lady Gaga : Problèmes mentaux, viols, médicaments… témoignage fort

0
106

Lady Gaga a évoqué ses “problèmes mentaux” et sa prise d’antipsychotiques, qui ont commencé après avoir été violée lorsqu’elle était adolescente. Dans une interview à Apple Music, face à l’animateur Zane Lowe, l’artiste américaine a expliqué ne pas toujours “contrôler ce que fait (son) cerveau“. “J’ai dû prendre des médicaments pour arrêter tout ce que ça engendre“, a-t-elle confié.

À lire aussi

Une détresse qu’elle raconte dans le titre 911, de son nouvel album Chromatica. “J’ai écrit une chanson pour cet album qui s’appelle 911. Elle parle d’un antipsychotique que je prends (…) Je sais que j’ai des problèmes mentaux et je sais qu’ils peuvent parfois me rendre en un humain dysfonctionnel“, a-t-elle déploré, avant d’évoquer le viol qu’elle a subi lorsqu’elle n’avait que 19 ans.

J’ai été violée quand j’avais 19 ans, de manière répétée. C’était l’une des pires choses qui ne me soient jamais arrivé. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, parce que, mon corps entier était engourdi, je me suis dissociée de moi-même. Je criais, et puis mon psychiatre m’a calmée et m’a donné des médicaments pour quand ça arrive“, a poursuivi Lady Gaga.

L’artiste oscarisée a ensuite expliqué que sa santé mentale allait beaucoup mieux depuis qu’elle prenait une dose quotidienne d’olanzapine, utilisé dans le traitement de la schizophrénie, des épisodes maniaques et dans la prévention des récidives chez les personnes ayant un trouble bipolaire.

Lady Gaga explique que, sans ses médicaments, elle tomberait “dans cette spirale très fréquemment“. “Beaucoup de gens sont effrayés par ces médicaments. J’aimerais vraiment effacer cette stigmatisation autour d’eux“, a poursuivi la chanteuse.

La sortie de Chromatica est un évènement, comme chaque album de Lady Gaga. Ariana Grande, Blackpink et Elton John figurent sur cet album, qui s’est écoulé à 280 000 exemplaires, une semaine après sa sortie.