Laeticia Hallyday bientôt de retour en France, pile pendant le mariage de Laura

0
256

Le 15 juin prochain, Johnny Hallyday aurait eu 76 ans. C’est cette date symbolique que sa fille Laura Smet a choisi pour dire oui une seconde fois à son mari Raphaël Lancrey-Javal en présence de son demi-frère David Hallyday. Dans le même temps, Laeticia Hallyday sera en France…

À lire aussi

Comme le rapporte le site La Dépêche, c’est le 15 juin que sera inaugurée à Toulouse une esplanade qui portera le nom du regretté Johnny Hallyday, devant la salle de concert du Zénith. “La mairie de Toulouse avait aussi invité David Hallyday et Laura Smet mais seule la veuve du chanteur a confirmé sa présence“, peut-on lire. Le mariage de l’actrice, qui a déjà dit oui à son mari pendant une cérémonie civile en décembre 2018 à Paris, étant bien évidemment la raison de son absence.

Alors qu’elle réside la plus grande partie de l’année à Los Angeles, où ses filles Jade (14 ans) et Joy (10 ans) sont scolarisées, – et alors qu’on a appris ses démarches pour obtenir la nationalité américaine – Laeticia Hallyday fera spécialement le déplacement avec ses enfants. Elle “sera bien présente ce samedi à Toulouse à 14h30” précise le site local. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est expliqué sur cet hommage à l’interprète d’Allumer le feu, Marie ou Mon pays c’est l’amour. “J’ai invité Laeticia Hallyday ainsi que les enfants de Johnny, David et Laura. Laeticia m’a répondu. Elle sera présente avec ses enfants Jade et Joy, et prendra la parole.(…) David a adressé un courrier à la mairie de Toulouse dans lequel il s’excuse de ne pouvoir être présent. Le fils aîné de Johnny a joint un message qui sera lu pendant la cérémonie“, a-t-il déclaré.

Outre les fans, des centaines de bikers et, donc, Laeticia Hallyday – qui livre une bataille aux enfants de son regretté mari concernant son décrié testament -, il faudra aussi compter sur la présence de Sébastien Farran, de Jean-Claude Camus et d’Yvan Cassar. Il interprétera des chansons de Johnny avec des musiciens du Conservatoire de Toulouse. Le lieu a été choisi “après une concertation avec un groupe d’élus toulousains et le gestionnaire de la salle, Daniel Colling“.

Thomas Montet