Laeticia Hallyday esseulée : Jalil Lespert contraint de quitter Los Angeles !

0
149

L’heure est à la séparation pour Jalil Lespert et Laeticia Hallyday. Le couple si fusionnel est forcé de rester séparer quelque temps, puisque le visa touristique de trois mois accordé au réalisateur au mois de février touche à sa fin. Comme l’apprend Public dans son numéro du vendredi 21 mai 2021, ils ont profité à fond de leurs derniers moments ensemble avant d’être séparés par tout un océan.

Toujours d’après nos confrères, Laeticia Hallyday et Jalil Lespert auraient essayé de contourner la loi américaine – si stricte et intransigeante en matière d’immigration – en partant quelques jours au Mexique à la mi-avril, en plus de profiter de moments hors du temps à deux. L’administration américaine a malheureusement refusé d’accorder un autre visa touristique à Jalil Lespert, malgré le fait qu’il soit en plein travail sur le biopic de Johnny Hallyday.

Le 19 mai 2021, Jalil Lespert a donc pris l’avion depuis Los Angeles pour rejoindre Paris. Si cette séparation est déjà éprouvante pour les deux complices, le réalisateur va pouvoir retrouver ses enfants : Gena (16 ans), Aliosha (née en 2008) qu’il n’a pas vu depuis son départ en janvier pour Saint Barthélémy ou Laeticia l’avait rejoint, puis son arrivée à LA. Sa dernière fille Kahina (10 ans) est en Martinique avec sa maman Sonia Rolland qui est en tournage.

Cette séparation forcée ne tombe pas forcément au meilleur moment pour Jalil Lespert et Laeticia Hallyday, laquelle vient d’investir près de six millions d’euros dans une villa de Pacific Palisades : leur tout premier chez eux. Ils devront encore patienter quelques semaines avant de pouvoir organiser une éventuelle crémaillère ensemble.

Pour l’heure, Laeticia Hallyday est dans l’incapacité de rejoindre Jalil Lespert en France. La veuve du Taulier prévoirait de rester à Los Angeles jusqu’à ce que l’année scolaire de ses filles Jade (16 ans) et Joy (12 ans) ne prenne fin, à la mi-juin. Un temps précieux pour se dédier aux enfants avant de mieux se retrouver.