Laeticia Hallyday : Les médecins américains de Johnny étaient “hyper violents”

0
183

Accompagnée des “frères” de Johnny que sont Pierre Billon, le photographe Dimitri Coste et le pianiste Alain Lanty, Laeticia Hallyday était l’invitée d’Anne-Élisabeth Lemoine dans l’émission C à vous diffusée le 23 octobre 2020 sur France 5. La veuve de 45 ans a assuré la promotion du nouveau coffret consacré aux aventures du Taulier outre-Atlantique, Son rêve américain, sorti vendredi. Lors de cet entretien face aux caméras, la mère de Jade et Joy (16 et 12 ans) est revenue sur le jour où elle a appris que son célèbre mari, atteint d’un cancer du poumon, était condamné.

À lire aussi

Les premiers signes de la maladie se sont fait sentir pendant le road-trip américain de Johnny et “ses frères” en 2016, un voyage immortalisé dans le documentaire A nos promesses, contenu dans le fameux coffret. En retrouvant “son homme” lors d’une escale à Santa Fe, Laeticia Hallyday comprend que son mari est très fatigué. Lui-même lui confie être affaibli. Une fois rentré à Los Angeles, le rockeur pense à une infection, mais les médecins décèlent bien plus que ça… “J’étais toute seule dans une salle d’attente américaine, j’ai attendu pendant six heures parce que Johnny avait été emmené au bloc pour faire des examens. L’attente était interminable, puis finalement, le docteur est arrivé. J’oublierai jamais ce moment…

Sur le plateau de C à vous, Laeticia Hallyday s’est souvenue : “Il m’a annoncé, devant d’autres familles, que mon mari était condamné, qu’il en avait pour trois mois à vivre, que c’était un cancer de stade 4 agressif, un cancer du poumon. C’est hyper violent, il n’y a pas du tout d’empathie dans ce moment-là, aucune psychologie pour la famille, pour rien.” En prenant difficilement sur elle, elle a finalement retrouvé son mari dans sa chambre et passé la nuit avec lui, “sans savoir quoi faire” avec ce terrible diagnostic. “Je me dis qu’il ne va pas supporter de savoir (…). Je le prépare à ce que les médecins lui annoncent le lendemain matin.

Comme elle l’avait déjà évoqué lors de son passage dans Sept à Huit (TF1) le 18 octobre dernier, l’épouse du Taulier a demandé aux médecins de ne pas dire à Johnny qu’il n’en a que pour trois mois à vivre. Un “mensonge altruiste” selon Laeticia Hallyday : “Il n’aurait pas accepté la vérité, je ne pense pas qu’il se serait battu, a-t-elle expliqué à Anne-Elisabeth Lemoine. Il n’aurait pas mené une guerre comme celle qu’il a menée pendant quinze mois.