Laetitia Milot maman fière : sa fille Lyana sait déjà compter

0
139

Laetitia Milot peut être fière de sa fille Lyana. À seulement 1 an et demi, l’adorable fillette fait preuve de beaucoup de vivacité et ne laisse que très peu de répit à ses parents. Au cours du week-end, elle était d’ailleurs enchantée d’apprendre un nouveau jeu : celui de cache-cache. Lyana avait même les cartes en mains puisque c’est elle qui devait trouver la comédienne et son époux Badri. À travers une adorable vidéo postée sur Instagram dimanche 3 mai 2020, Laetitia Milot a dévoilé une partie de cet instant joyeux et, surprise, la fillette y a tout l’air d’une grande puisqu’elle apparaît en train de compter toute seule.

À lire aussi

En effet, sur les images, on peut entendre dans le fond Badri lui demander de lancer le départ. Seul hic, Lyana n’est pas du genre à leur laisser le temps de trouver une cachette adéquat. Trop pressée de partir à la recherche de son papa, elle en oublie même le chiffre 3 dans son décompte. Chose que précise, amusée, Laetitia Milot en légende de sa publication. “Ça y est Lyana sait compter. Pratique pour jouer à cache-cache, mais elle ne laisse pas beaucoup de temps pour se cacher“, lit-on. Il n’en fallait pas plus pour illuminer la journée de ses abonnés. Les commentaires attendris ont fusé en un rien de temps. “C’est trop mimi de la voir jouer comme une grande“, “Trop mimi la choupinette. C’est un bon début. Génial“, “Ah oui il faut courir vite, mais c’est trop mimi“, “Petite princesse“, s’émerveillent-ils.

À l’image de Laetitia Milot, ses fans ne se lassent pas de ces moments intimes avec sa fille. Il faut dire que Lyana représente un véritable miracle pour ses parents, qui ne pourront pas lui donner un petit frère ou une petite soeur comme l’avait tristement révélé l’ex-vedette de Plus belle la vie, atteinte d’endométriose. “Même s’il a fallu dix ans de combat, c’est une telle chance d’avoir pu donner la vie une fois que, franchement, avec mon mari, on n’a pas envie de se plaindre !“, reconnaissait-elle toutefois dans les pages de Gala.