L’amour est dans le pré 2019 : Maud et Laurent effondrés, Dédette recadre Lionel

0
145

Lundi 4 novembre 2019, le nouveau numéro de L’amour dans le pré 2019 s’est intéressé aux histoires d’amour de Bernadette, Francis, Laurent, Charles-Henri et François le Vendéen. Il est temps pour eux de faire leur choix, quitte à créer des tensions et de la déception.

Laurent et Maud, une séparation très difficile

Laurent, éleveur de vaches et de brebis allaitantes en Bourgogne-Franche-Comté de 40 ans, a craqué pour Maud et ils ont échangé leur premier baiser dans le dernier épisode d’ADP. C’est sur un nuage que le couple se réveille le lendemain et il est clair qu’ils ne veulent plus être séparés. Il leur semble évident qu’ils se quittent pour mieux se retrouver et que Laurent viendra très vite en Suisse pour rencontrer la famille de Maud. Face à la caméra, Laurent déclare être “amoureux” et, le soir venu, au restaurant, il lui fait une magnifique déclaration d’amour. Elle lui répond que pour elle il est “naturel et logique” qu’elle soit à ses côtés à l’avenir et ne doute pas qu’elle sera encore là dans un an.

Le lendemain au moment de partir, Maud décide de laisser sa brosse à dents à la ferme. Un joli signe de son engagement. Laurent déclare devenir fou de Maud et confie, très ému, qu’un bel avenir est en train de se créer. Maud confie avoir trouvé l’homme avec qui elle pense finir sa vie. En larmes, elle ajoute avoir encore peur de dire à Laurent qu’elle l’aime. Elle a peur de souffrir. Les au revoir sont très douloureux pour les amoureux. Maud fond en larmes et ils se promettent de ne plus jamais se quitter à l’avenir.

Bernadette recadre Lionel

Bernadette (57 ans), ouvrière agricole dans les Hauts-de-France, a de plus en plus de mal à supporter la présence de Lionel. Elle confie à son amie : “Il n’y a rien du tout qui correspond. Je n’ai rien à lui dire, je n’y arrive pas. Aucun intérêt. Il est grand temps que ça s’arrête, sinon je vais être désagréable.” Face caméra, Dédé n’est pas plus sympathique avec son rival : “Il m’emmerde. Tant qu’il sera là, ce sera le bordel.” Le principal intéressé n’est pas dupe, il sent bien que Bernadette n’a pas d’attachement pour elle, mais il garde espoir. Il continue donc de faire le show, quitte à épuiser tout le monde. D’ailleurs, Bernadette n’hésite pas à le recadrer devant tous ses amis lorsque Lionel demande à ce qu’on coupe la viande pour lui : “Tu peux le faire, tu peux bouger ton cul, tu prends un bout de canard et tu le coupes !

De retour chez elle, Dédette prend Lionel à part et met les points sur les “i” : “Je me pose des questions à ton sujet. Je ne comprends pas pourquoi tu as répondu à mon portrait. Tu n’aimes rien de ce que je fais : mes chiens, les animaux… Dans la voiture, dès que tu es arrivé, tu m’as dit que tu ne voulais pas te lever le matin pour aller travailler. Je pense que ça ne va pas le faire. J’accroche plus avec André. Nous, on n’a absolument rien en commun. Ne le prends pas mal, mais j’aimerais être seule avec lui.” Elle lui déclare également qu’il a un peu abusé et qu’il ne s’est vraiment pas montré sous son meilleur jour. Lionel fait donc sa valise et s’en va rapidement.

Le soir venu, Dédette présente Dédé à ses proches. Il confie se sentir bien avec elle et aimerait qu’elle vienne chez lui. Face à la caméra, Bernadette déclare qu’elle aimerait que ce soit son prétendant qui fasse le premier pas, car elle a peur qu’il la rejette. Après ces festivités, Dédé annonce qu’il reste une journée de plus chez Dédette, car ils ont “des choses à se dire“.

Francis craque pour Brigitte

Francis (60 ans), viticulteur dans l’Aude, a tissé des liens avec Brigitte. Mais, Ghislaine est sur le point d’arriver (deux jours après sa rivale). Pour sa première sortie à trois, le trio visite une abbaye. Francis n’a pas l’air de chercher le contact avec Ghislaine et ose même poser une main dans le dos de Brigitte. “Depuis mon arrivée, je ne me sens pas à l’aise, Francis est bien plus attentionné avec Brigitte. Je pense que la messe est dite. Je n’ai pas pour habitude de mettre mon grain de zizanie, du coup, je souhaite partir”, déclare-t-elle face à la caméra. De retour à la maison, elle crève l’abcès et explique qu’elle veut rentrer chez elle.

Ghislaine part le lendemain et Francis est heureux d’avoir du temps avec Brigitte pour qui il sent naître un sentiment amoureux. Le viticulteur est sur un petit nuage et confie à une proche qu’il a eu “un rapprochement un peu plus étroit” avec Brigitte, mais que l’amour n’a pas encore été consommé. Face à tous ses amis, il ose ensuite prendre la parole et déclare : “J’ai le plaisir et l’immense émotion de vous dire que le courant est bien passé entre nous et, n’ayons pas peur des mots, je crois qu’un amour est en train de naître.” Une confidence conclue par un baiser sur la bouche à sa belle. Le lendemain, c’est l’heure du départ et des confidences. Ils se disent qu’ils n’ont jamais vécu une romance comme celle-là par le passé. Brigitte confie même qu’elle est amoureuse de Francis et qu’elle sait que “c’est lui“.

François le Vendéen en larmes et amoureux

François le Vendéen (34 ans), éleveur de vaches dans les Pays de la Loire, a avoué à Estelle que Nicole et lui s’étaient embrassés. Elle décide donc de partir. Mais le jeune homme semble un peu perdu. Il avoue que ce baiser n’était pas prévu et que “bon bah… maintenant c’est fait“. “Le départ d’Estelle me fait quelque chose. Je l’apprécie. C’est peut-être un peu trop tôt“, déclare-t-il face à la caméra. Et il poursuit : “Est-ce que je fais le bon choix ? Maintenant, bah, c’est comme ça. Je vais essayer d’approfondir avec Estelle euuh avec Nicole.” Il va falloir pour commencer que François ne se trompe pas de prénom !

Le lendemain, il est enchanté de faire découvrir à Nicole sa passion pour le moiss’batt cross (course en moissonneuse-batteuse). Lors d’un apéro improvisé chez lui, il questionne ses proches sur Nicole. Pour eux, ils ont l’air de bien aller ensemble, car ils ont le même dynamisme, le même caractère. Direction ensuite le restaurant où François fait une déclaration d’amour à Nicole. Il dit être “retombé amoureux“. S’ensuivent de nombreux baisers dans l’herbe et un François, si ému de pouvoir goûter à nouveau à un peu de tendresse, qu’il fond en larmes face à la caméra.

Charles-Henri en couple avec Stéphanie

Charles-Henri (36 ans), éleveur de vaches à lait et céréalier, est toujours seul avec Stéphanie. Mais pour le moment, il n’y a pas vraiment de séduction entre eux. L’agriculteur préfère la former à la traite. Mais, l’air de rien, il y a bien une relation amoureuse qui est en train de naître. Charles-Henri confie : “On est deux personnes pudiques et il y a des rapprochements, on ne va pas nier l’évidence. Il y a des petits gestes, des marques d’affection l’un envers l’autre. Et je pense qu’il y a des regards qui ne sont pas trompeurs.

Le soir venu, c’est avec les proches de Charles-Henri qu’ils passent la soirée. C’est finalement en parlant avec les autres invités qu’ils osent se déclarer. Charles-Henri déclare vouloir prendre le temps avec elle et la connaître davantage. Il dit même vouloir que ça dure très longtemps avec elle. En tout cas, Stéphanie est très appréciée de l’entourage du candidat et, à la fin de la soirée, Charles-Henri pose un baiser sur le front de sa prétendante. Ils se prennent dans les bras et multiplient les petits bisous. L’éleveur de vaches propose même à Stéphanie de dormir avec elle.

La nuit semble avoir rapproché les tourtereaux qui se sont levés bien tard. Ils sont collés dès le réveil. “J’ai trouvé la fille qui me plaît je lui ai dit je t’aime et son sourire en a dit assez“, confie Charles-Henri. Une nouvelle histoire d’amour est née !