Lara Fabian révèle son achat onéreux et improbable avec son premier chèque

0
79

Interrogée par Le Parisien week-end à l’occasion de la sortie de son dernier disque intitulé Papillon, la populaire chanteuse Lara Fabian a fait des confidences. La star de 49 ans a notamment évoqué ce qu’elle a fait de son premier chèque…

À lire aussi

Alors qu’elle évoquait son rapport aux choses matérielles, Lara Fabian a dévoilé ce qu’elle refuse par dessus tout de jeter. “Un jour, vous vous rendez compte que vos placards sont pleins et vous finissez par oublier ce que vous possédez. Désormais, je ne garde que les objets dont j’ai besoin ou qui me procurent de la joie [la même doctrine que Marie Kondo, star d’une émission de rangement sur Netflix, ndlr]. Comme les verres ciselés de Baccarat que j’ai achetés avec mon premier chèque de droits d’auteur“, a-t-elle confié. Des verres très luxueux, aux prix allant de 151 euros à 560 euros pièce. Surprenant de se dire que la jeune Lara Fabian qui débutait dans le métier rêvait de posséder de tels objets bourgeois. Mais tous les goûts sont dans la nature ! Dans le même genre, Pascal Obispo avait lui révélé que l’argent gagné grâce au générique de Sous le soleil lui avait permis de s’offrir son premier synthé.

Lara Fabian a récemment regagné le Canada où elle a posé ses valises avec son mari Gabriel et sa fille Lou, après avoir eu la douleur d’enterrer sa maman. Malade depuis quelques années, elle était atteinte de démence à corps de Lewy (maladie alliant Parkinson et Alzheimer). Après avoir elle-même annoncé le décès de sa maman, à qui elle avait dédié la chanson L’oubli, Lara Fabian a remercié ses fans pour leurs gentils mots de soutien. “Pour tous vos messages, votre soutien, votre amour, votre forte ‘présence’, mon papa et moi vous remercions du plus profond de notre coeur… Maman est en paix, libérée de ce manteau de souffrance. Notre vie éternellement liée à elle…“, a-t-elle écrit sur Instagram, en posant sur une photo aux côtés de son papa.

Thomas Montet