Larusso brouillée avec Ophélie Winter pour un homme : “Je lui en ai voulue”

0
401

Le choc des Titans, le vrai, a eu lieu à la fin des années 2000. Et ce sont deux icônes de la décennie précédente, deux déesses de la dance music, qui se sont déchirées… pour les faveurs d’un homme, un certain Michael. Il y a dix ans, Laetitia Larusso était sur le point de se marier, jusqu’à ce que l’élu de son coeur la quitte, un mois avant la cérémonie, pour se jeter dans les bras d’Ophélie Winter. Pour autant, la chanteuse à la chevelure de feu ne reste pas amère, d’autant qu’elle a suivi les récents déboires de son ancienne ennemie jurée. “La pauvre… ça me fait mal au coeur, malgré notre litige“, se désole-t-elle dans les colonnes du magazine Gala.

À lire aussi

Je n’étais pas prête à l’écouter à l’époque

C’est une blessure vive qui a fini par cicatriser. Avec le recul, Larusso a décidé qu’elle était prête à pardonner à celle qui lui a brisé le coeur. “Je lui en ai voulu, raconte-t-elle. Elle m’avait passé un coup de fil, mais je n’étais pas prête à l’écouter à l’époque. Je la remercie aujourd’hui, parce que je me demande si elle ne m’a finalement pas rendu service…” À son tour, l’interprète de Tu m’oublieras est donc prête à tirer un trait sur ces mauvais souvenirs pour passer à autre chose…

Il faut dire qu’elle a des choses plus concrètes sur lesquelles se concentrer. Le 31 octobre 2019, plutôt que de célébrer Halloween, Larusso débute la tournée Born in 90 dans la ville de Rouen, sur la scène du Zénith, et ce en charmante compagnie. Se joignent à elle Chris des G-Squad, Frank Delay des 2be3, les membres des Worlds Apart, Allan Théo, Princess Erika, Tribal Jam, Zouk Machine, Lââm, Assia, Benny B et Tragédie – bien que leur tube Hey Oh date de l’an 2003. Un spectacle présenté par Séverine Ferrer herself. Ça valait bien le coup de passer par un ou deux mauvais moments…

Retrouvez l’interview intégrale de Larusso dans le magazine Gala, numéro 1377, du 31 octobre 2019