Laura Smet “très proche” de David Hallyday : “Personne ne pourra nous éloigner”

0
20

Ces dernières années, on a véritablement vu David Hallyday et Laura Smet faire bloc, ensemble. En palliant la tristesse du décès de leur père Johnny et lors de l’épreuve de l’héritage, les frères et soeurs ont noué des liens indestructibles. Dans un grand entretien au Madame Figaro, la réalisatrice explique voir son grand-frère autant que possible.

David et moi n’avons pas grandi ensemble, ce qui ne nous empêche pas d’être très proches aujourd’hui. Il vit au Portugal dorénavant, mais nous nous appelons très régulièrement et passons des vacances ensemble. Il a déjà fait la connaissance de Léo“, détaille Laura Smet, évoquant au passage son fils Léo, né au mois d’octobre 2020. Ayant désormais sa propre famille et des liens très forts avec celle de son demi-frère, l’actrice a la sensation d’être à nouveau comblée.

J’affectionne sa femme [Alexandra Pastor, NDLR], son fils, ses filles et sa mère, Sylvie Vartan. Les épreuves de ces dernières années nous aurons au moins permis de nous souder à jamais. Nous nous sommes beaucoup parlé et notre douleur commune nous a rendus indestructibles. Personne ne pourra nous éloigner l’un de l’autre“, affirme Laura Smet au Madame Figaro. Aujourd’hui, elle sait estimer sa chance d’avoir eu un grand-frère : “Ayant un beau-fils de 13 ans, je suis très heureuse que Léo ait lui aussi la chance d’avoir un grand frère. Avec ma nouvelle famille recomposée et unie, j’ai l’impression d’avoir réparé quelque chose.

En côtoyant plus souvent son frère David Hallyday, Laura Smet fait aussi revivre le souvenir de Johnny. C’est d’ailleurs lui qui l’a accompagnée à l’autel lors de son mariage religieux, célébré symboliquement le 15 juin 2021, il y a un an tout pile, date d’anniversaire du rockeur : “C’est David qui m’a accompagnée jusqu’à l’autel et, pourtant, de nombreux signes m’ont indiqué que mon père était présent à mes côtés, d’une certaine façon. Par exemple, au moment de notre départ pour la cérémonie (…) J’étais anxieuse, en robe de mariée, je suis entrée dans le premier café ouvert pour attendre et, à ce moment-là, j’ai entendu la chanson Laura à la radio. J’ai pensé que mon père était là. La cérémonie pouvait commencer !

Retrouvez l’entretien de Laura Smet en intégralité dans le dernier numéro du Madame Figaro.