Laurence Boccolini confinée avec sa fille : “Elle a beaucoup de peine” (EXCLU)

0
74

Le confinement a été décidé de manière si subite que les foyers ont dû s’adapter très vite, parfois improviser. En France, certains affrontent la pandémie du coronavirus en famille, d’autres sont isolés, beaucoup de parents se débrouillent tant bien que mal sans leur moitié. C’est notamment le cas de Laurence Boccolini, enfermée à double tour chez elle sans son mari… mais avec leur enfant. “Son papa est confiné à Bordeaux, avec son papa à lui, explique-t-elle tout simplement, à Purepeople. Il a la chance de l’avoir. Si j’avais encore eu mes parents aujourd’hui, c’est aussi ce que j’aurais fait. J’aurais pris soin d’eux.” La petite Willow – 6 ans – a beau passer de jolis moments de complicité avec sa mère, ce nouveau quotidien n’est pas toujours facile à vivre ni à comprendre.

À lire aussi

Heureusement, les enfants s’adaptent extrêmement bien

Ce qui lui manque le plus, ce sont ses copines, précise l’animatrice au téléphone. C’est très dur à gérer. Elle a beaucoup de peine de ne pas les voir physiquement, ni son papa ni sa tata… on arrive à faire des jeux via WhatsApp, on s’appelle. Heureusement, les enfants s’adaptent extrêmement bien. Et puis elle est très active. On fait l’école à la maison, elle fait des gâteaux pour les voisins, les voisins lui font des gâteaux. C’est assez cool… mais il ne faudrait pas que ça dure six mois !” Pour s’aérer l’esprit, Laurence Boccolini fourmille de projets. Elle organise régulièrement des concerts sur les réseaux sociaux avec son orchestre symphonique maison et a lancé sa propre chaîne YouTube – “Dans ton karma tube” – pour garder un certain contact avec le public. Sacrée wonder woman !