Accueil Pure Télé Laurence Boccolini divorcée : elle annonce être séparée de Mickaël Fakaïlo, le...

Laurence Boccolini divorcée : elle annonce être séparée de Mickaël Fakaïlo, le père de sa fille

0
15

la petite Willow reste toujours néanmoins soigneusement protégé de l’objectif. “Je ne veux pas qu’elle me reproche un jour de l’avoir trop exposée“, explique Laurence Boccolini. Cette dernière a tout de même profité de cet entretien pour lever le voile sur sa vie privée, révélant qu’elle était aujourd’hui célibataire !

En effet, alors qu’aux dernières nouvelles l’animatrice était e couple avec son mari Mickaël Fakaïlo, elle a tenu à corriger cette information. “Je suis une maman célibataire, depuis quelques années maintenant, et, pourtant, dans certains articles ou sur le Net, on dit toujours l’épouse de… Ce n’est pas la vérité, car je suis divorcée depuis de nombreuses années“, a-t-elle assuré.

Laurence Boccolini et Mickaël Fakaïlo s’étaient mariés en 2004, un an seulement après leur coup de foudre lors de la cérémonie Mister France 2003 à laquelle il participait et se trouvait être Mister Tahiti. Sans en apprendre davantage sur les raisons de leur séparation, la jolie blonde se réjouit qu’ils soient toujours en bons termes, notamment pour leur fille. “Comme ça se passe très bien, que Willow a la chance de ne pas avoir des parents qui se disputent ou se déchirent, j’ai eu le désir de parler de ma vie telle qu’elle est aujourd’hui. Jusque-là, je n’avais pas envie de le faire“, a-t-elle expliqué.

Une charge mentale énorme

Si Mickaël Fakaïlo est toujours dans sa vie, Laurence Boccolini gère malgré tout une grande partie son quotidien en tant que maman célibataire. Un rôle pas toujours évident : “Comme toutes les femmes qui sont dans mon cas, il y a quelques contraintes. Comme quand, en plein tournage, la baby-sitter m’annonce qu’elle est coincée dans le métro ! C’est une angoisse permanente, une charge mentale énorme, mais c’est un choix qui a aussi de super côtés, car ma fille est heureuse et équilibrée.” Un équilibre qu’aurait justement bien aimé avoir la remplaçante de Nagui sur France 2 lorsqu’elle était enfant : “J’ai trop souffert de ne pas voir ma mère. Elle travaillait énormément, rentrait tard le soir, et les week-ends, elle était fatiguée. Ça m’a peinée de ne pas pouvoir partager des anniversaires ou des goûters avec elle.” Ainsi, elle “ne voulait pas de ça” pour sa fille.