Laurence Boccolini, son mari Mickaël dans l’ombre : “Il n’avait rien demandé”

0
43

Laurence Boccolini reste discrète sur son couple. L’animatrice qui a quitté TF1 pour France 2 est mariée depuis 2004 à Mickaël Fakaïlo, rencontré l’année précédente au cours de l’émission Mister France où il était Mister Tahiti. Ce jeudi 3 septembre 2020, pour Gala, elle fait de rares confidences sur leur relation et raconte pourquoi elle préfère préserver sa moitié.

À lire aussi

Je me suis mariée en 2004 devant tout le monde. J’ai fait la couverture de votre magazine et ensuite plus rien…“, lance Laurence Boccolini. Et de poursuivre : “J’ai décidé de protéger ma vie privée. Mickaël n’avait rien demandé, il est content qu’aujourd’hui plus personne ne le reconnaisse. C’est une partie de ma vie que je laisse dans l’ombre.

En 2013, après avoir essayé pendant des années de tomber enceinte, l’ancienne animatrice du Maillon faible et son mari, arrivé 2e dauphin de Mister France dix ans plus tôt, accueillaient la petite Willow. Elle aussi, Laurence Boccolini souhaite la préserver au maximum. Sur les réseaux sociaux, elle ne partage que très peu de photos de la fillette, elle a choisi de ne la faire apparaître que de dos ou de profil, le visage toujours caché. Aujourd’hui, elle fait la couverture de Gala… de dos toujours. “Je protège sa vie privée. C’est une décision que j’ai prise avec son père. Mais là, c’était un moment d’exception“, confie l’heureuse maman de 57 ans.

Et si elle met un point d’honneur à garder son jardin secret, c’est parce qu’elle a déjà été victime d’attaques. “Je ne m’habitue ni à la violence des réseaux sociaux, par exemple, ni à une forme d’hypocrisie. Je suis très touchée par tout ce qu’on peut dire sur moi. Il est arrivé que, parce que je donnais mon avis sur quelque chose, on me menace et ma fille avec“, déplore-t-elle. Voilà une bonne raison de préserver sa petite Willow, qui fêtera son septième anniversaire le 25 novembre prochain. Pour l’occasion, nul doute que Laurence Boccolini partagera une tendre photo de sa fillette, forcément de dos ou du moins cachée.

L’interview de Laurence Boccolini est à retrouver en intégralité dans le magazine Gala, en kiosques ce jeudi 3 septembre 2020.