Laurent Ournac aminci de 60 kilos : l’incroyable évolution physique de l’acteur

0
14

Laurent Ournac a fait des débuts remarqués à la télévision. Il a incarné Laurent Fortin dans Mon Incroyable fiancé et devait faire croire à Adeline, une véritable candidate, que comme elle, il devait convaincre sa famille (aussi composée de comédiens) qu’ils allaient se marier. Une émission de télé-réalité qui a fait un carton sur TF1 au point que l’année suivante, on lui a proposé de jouer Tom Delormes dans Camping Paradis (un rôle qu’il joue encore aujourd’hui). A l’époque, l’homme de 41 ans affichait de nombreux kilos en plus sur la balance.

Laurent Ournac n’a pas caché qu’il a pesé jusqu’à 142 kilos. “Ma vie, c’était un régime tous les jours, reconnaît le comédien de 35 ans. Je me disais ‘je me mets au régime’ tous les jours. J’ai eu une vraie aventure avec ma balance. C’était mon quotidien de penser à mon poids tout le temps. (…) J’ai construit une carapace toute ma vie. À l’intérieur, c’est des failles qu’on cache. Et puis, comme je le dis dans mon bouquin, je n’allais pas parler de mes problèmes à 60 millions de Français en disant ‘je souffre de mon physique’, personne ne fait ça. Et puis, en même temps, je suis un peu Gisèle Bündchen, je dois ma carrière à mon physique“, a-t-il expliqué à Purepeople en avril 2016.

Mais ce surpoids n’étant pas du tout bon pour sa santé, l’époux de Ludivine a donc pris une grande décision. En 2015, il a fait une sleeve gastrectomie – qui consiste à retirer 75% à 80% de l’estomac -, ce qui lui a permis de perdre plus de 60 kilos. Une métamorphose qui avait bluffé le public et qui lui avait permis de se sentir mieux. “J’avais tellement envie de me voir autrement que ce n’est pas dur de voir les kilos s’effacer, révélait-il. Ce qui est difficile, c’est de voir ce qu’on était avant. J’ai sur mon frigo une photo de moi à mon mariage, avant mon opération, en 2014. C’est très violent de se dire : ‘J’ai été comme ça’“, expliquait-il en 2016 à Télé 7 jours.

Mais attention, le combat de Laurent Ournac n’est pas terminé. Depuis son opération, il livre une bataille pour ne pas reprendre de mauvaises habitudes alimentaires qui pourraient entraîner une importante prise de poids. “C’est un long parcours. Les deux premières années, on est hyper content, on atteint assez vite un poids idéal, alors on contourne un peu les règles du protocole et on regrossit. C’est là qu’il faut faire attention à ne pas rebasculer dans ses vieux réflexes, parce que la maladie est toujours là et la bataille est rude“, précisait-il à Voici en juillet 2020. Même s’il a “repris un peu de poids” depuis, le papa de Capucine (8 ans) et Léon (2 ans) ne compte pas perdre la guerre.