Laurent Ruquier défend Nicolas Bedos dans sa polémique Covid-19 : “Ce n’est pas possible !”

0
76

Finalement un phare dans cet océan de tourmente. Nicolas Bedos, qui a prôné sa liberté de penser et celle de respirer sans porter un masque dans la rue, s’est attiré les foudres de tous ceux qui souhaitent en terminer avec la pandémie du coronavirus. Dans un message qui a fait le tour du pays, diffusé sur les réseaux sociaux le 24 septembre 2020, notre autoproclamé pamphlétaire suppliait le peuple français de “vivre quitte à mourir” plutôt que de continuer à se comporter comme des “pisse-froid“. Laurent Ruquier, qui partage cette opinion, avait alors relayé cette tirade sur son compte Instagram.

À lire aussi

Invité sur le plateau de l’émission C à Vous, sur France 5, vendredi 25 septembre, Laurent Ruquier a défendu bec et ongles Nicolas Bedos, expliquant qu’il faut arrêter de reprocher à nos citoyens d’être trop laxistes. “Sur le fond, oui, je suis d’accord avec lui, a-t-il expliqué à Anne-Elisabeth Lemoine. On fait attention. Ce n’est pas vrai que les Français ne suivent pas les consignes ! On le voit partout, dans le métro, dans les rues ! Après au restaurant, on est bien obligé d’enlever le masque pour manger. Mais on le fait ! Qu’est-ce qu’on attend de plus de nous ? Et surtout, il n’y a pas de cohérence dans les décisions qui sont prises. Il faut quand même aussi laisser vivre les gens et la société. Ce n’est pas possible ce qu’on nous impose ! Je vous jure, ce n’est pas possible !

Pourquoi son intervention a-t-elle été reportée ?

Initialement, Laurent Ruquier devait intervenir dans l’émission C à Vous le vendredi 25 septembre 2020. Hélas, ce jour, de nouvelles attaques ont pris pour cible le quartier des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le 11e arrondissement de Paris. France 5 a donc diffusé une émission spéciale présentée par Ali Baddou… et annulé la diffusion du programme prévu. Heureusement, Anne-Elisabeth Lemoine est parvenue à en récupérer un court extrait le lundi 28 septembre.

La réponse de Nicolas Bedos

La polémique n’est plus à son goût. Plutôt que de présenter de quelconques excuses aux milliers de personnes qu’il avait froissé en les sommant de ne plus porter le masque, Nicolas Bedos a demandé à tout le monde de passer à autre chose. “Allez, stop, on se remet au boulot, a-t-il supplié. Et on décroche un peu des réseaux sociaux. Aimez-vous. Faites-vous votre opinion. Écoutez vos proches. Écoutez-vous, c’est pas trop tôt. Bon courage dans ce merdier. À bientôt.” Admettons