Laurent Ruquier “soûlé”, prêt à quitter On est en direct : son compagnon Hugo Manos balance…

0
128

Il y a quelques jours, nos confrères de Puremédias annonçaient que prêt à quitter la présentation d’On est en direct et la case horaire du samedi soir sur France 2, qu’il détient depuis 16 ans. Léa Salamé, sa co-animatrice depuis l’automne 2021, pourrait alors continuer à défendre le talk-show seule. Des informations auxquelles ni Laurent Ruquier, ni France Télévisions, n’ont souhaité réagir pour l’heure. En revanche, le compagnon de l’animateur, Hugo Manos, a accepté d’évoquer ces rumeurs, les confirmant à demi-mot.

Pour l’instant, il n’y a rien qui est acté parce qu’il voudrait discuter avec la directrice de France Télévisions mais il reste aussi ouvert à d’autres propositions“, a-t-il expliqué dans TPMP People samedi 12 mars 2022. Et d’ajouter : “Il s’entend très bien avec Léa Salamé, il n’y a aucun problème avec elle. Par contre, il aime être seul aux commandes. Et le producteur de Léa Salamé, c’est un peu plus compliqué avec lui. Je sais qu’avec le producteur de Léa, c’est moins facile. Bref, tout ça, ça le soûle un petit peu. Il n’a pas de problème avec la chaîne, il va continuer à faire ses deux autres émissions, mais le samedi soir, potentiellement ça peut s’arrêter“.

La chroniqueuse Isabelle Morini-Bosc est ensuite venue appuyer ses dires. “Effectivement, Léa Salamé est constamment pendant l’émission, d’après ce que je sais de France Télévisions, en contact avec son producteur, très intrusif. Et Léa Salamé se verrait bien dans la case et l’un des directeurs de France 2 trouve qu’elle y serait très bien aussi donc elle est un peu gonflante pour l’équipe“, a-t-elle révélé. Là encore, la principale intéressée ne s’est pas exprimée sur le sujet.

Léa Salamé semble en tout cas de plus en plus apprécier la présentation d’émissions comme On est en direct, au registre plus léger” que la matinale de France Inter, qu’elle co-anime avec Nicolas Demorand. “Je ne sais pas si je vais rempiler la saison prochaine. Je suis dans une fin de cycle et je me laisse la possibilité de changer les choses“, a-t-elle avoué récemment lors d’une interview pour TV Mag.