Laurie Cholewa, enceinte de cinq mois, rompt son confinement…

0
112

Confinée chez elle à Paris, l’animatrice Laurie Cholewa avait jusqu’à présent respecté un très strict confinement, comme elle l’avait confié à Purepeople.com. Mais, depuis, elle a annoncé sa deuxième grossesse et a brisé par deux fois le confinement. Mais pourquoi donc ?

À lire aussi

Sur son compte Instagram suivi par 38 000 abonnés, la future maman de 39 ans a posté une photo d’elle sur un plateau de tournage, le mardi 28 avril 2020. “Légère entrave au confinement le temps d’un tournage pour vous proposer une belle opération cinéma prochainement sur @canalplus en attendant la réouverture des cinémas. Tournage qui respectait toutes les mesures de sécurité ! Merci aux équipes de @canalplus et #Flab Vous m’avez manqué @veroniquejonin @fannybigoudy“, a commenté Laurie Cholewa, dont le baby bump pousse à vue d’oeil. Nul doute que ce bref retour au travail lui a fait du bien au moral.

Laurie Cholewa, déjà maman d’une petite Rose née en 2018 de son mariage avec Greg Levy, a également posté un selfie d’elle avec son amoureux, tous deux vêtus de masques, ce mercredi 29 avril. “Petite sortie pour la visite de contrôle de grossesse ! #5mois #grossesseconfinee“, a-t-elle commenté pour justifier sa deuxième entorse au confinement.

Interrogée par Purepeople, Laurie Cholewa s’était dite heureuse de passer ce confinement avec son mari et sa fille ; l’animatrice vit également dans le même immeuble que sa maman. “Je trouve que cette épreuve nous permet de nous retrouver. On est heureux d’être confinés ensemble, on mesure notre chance d’être en bonne santé et de profiter de notre bébé. Seul point de discorde : les crises d’angoisse !”, disait-elle. La sympathique jeune femme nous avait également révélé comment elle s’occupe elle et sa fille. “C’est la plus heureuse, elle a ses parents pour elle à plein temps ! On a un petit balcon, elle prend l’air et parfois dans la cour de notre immeuble. Elle est très mignonne et facile, donc ça se passe bien. On joue avec elle, elle écoute la musique, elle danse, elle pousse sa poussette et donne le biberon à sa poupée. La belle vie !“, disait-elle.