Laury Thilleman en manque de culottes : son confinement de fortune

0
205

Laury Thilleman espère apporter un peu de bonheur ce vendredi 24 avril 2020. Après avoir animé une soirée spéciale années 70, elle est de retour sur France 3 pour danser et faire danser sur les meilleurs sons de la décennie précédente, celle des années 60. Un nouveau challenge pour l’ancienne reine de beauté qu’elle a évoqué avec plaisir pour nos confrères de Télé-Star. “Je n’ai pas connu les années 60, alors je me suis plongée dans cette période.(…) Je peux vous dire que j’en ai bouffé des années 60 !“, a-t-elle déclaré.

À lire aussi

Cette émission apparaît comme une parenthèse enchantée en cette période compliquée de confinement. Laury Thilleman, elle, a toutefois la chance de se retrouver au grand air à la campagne avec son mari Juan Arbelaez. Reste que les amoureux n’avaient en rien prévu de se retrouver dans une telle situation. En effet, isolés dans une maison de location, leur séjour ne devait pas dépasser un week-end à l’origine, comme elle le fait savoir au magazine. D’ailleurs, cela s’est ressenti dans leurs bagages. “Juste avant qu’on nous demande de rester chez nous, on avait loué une maison de campagne dans le Sud-Ouest pour le week-end. Finalement, on a choisi de rester ici. Du coup, on vit avec trois culottes, trois slips, trois tee-shirts. On vit au jour le jour.

Mais la jolie jeune femme de 28 ans sait qu’elle a pris la bonne décision, bien que cela n’ait pas été une mince affaire, comme elle le confiait sur les réseaux sociaux en mars dernier : “On est en train de faire un choix crucial qui nous fend le coeur, déclarait-elle alors. C’est de ne pas rejoindre mes parents en Bretagne parce qu’on peut être porteurs sains de ce virus. (…) Je ne peux pas prendre le risque de faire endurer ça à mes parents. Je m’en voudrais beaucoup trop.” C’est donc à deux que Laury et Juan luttent contre l’ennui à base de cours de sport et de bons petits plats. Ils en font même profiter leurs abonnés au quotidien en réalisant des live sur Instagram.