Le camp de migrants devant la préfecture d’Ile-de-France évacué

0
14
placeholder

Les quelque 1.000 sans-abris, essentiellement des migrants, qui campaient depuis mercredi devant la préfecture d’Ile-de-France à Paris pour réclamer des solutions d’hébergement ont été évacués samedi au lever du jour, a constaté un journaliste de l’AFP.

Vers 07h00, des agents de la mairie de Paris ont investi le parc André-Citroën (XVe arrondissement) pour faire évacuer les tentes, sous escorte policière à distance.

Les sans-abris, parmi lesquels environ 200 Afghans selon l’association Utopia56, ont été séparés en deux groupes (familles d’un côté, hommes de l’autre) en attendant d’être pris en charge pour être mis à l’abri par la préfecture de région, qui gère l’hébergement d’urgence.

Environ 500 d’entre eux s’étaient installés mercredi, avant d’être rejoints par d’autres.

Cette installation devant la préfecture constituait la 10e action du “Collectif Réquisitions”, qui regroupe plusieurs associations multipliant les actions coup de poing pour rendre visibles ces exilés à la rue.

En juillet, cette organisation avait occupé la très chic place des Vosges, dans le IVe arrondissement de Paris, après un gymnase de la mairie en mai et une ancienne école maternelle en janvier.