Le chanteur du groupe italien ne s’est pas drogué, Eurovision clôt la polémique

0
21

Le chanteur du groupe italien Måneskin ayant remporté l’Eurovision 2021 ne s’est pas drogué contrairement à ce que certains ont prétendu, a assuré l’organisateur du concours musical, assurant que le test effectué lundi était “négatif”.

“Aucune consommation de drogue n’a eu lieu dans le Salon Vert et nous considérons que l’affaire est close”, a indiqué l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER) dans un communiqué.

Le chanteur italien Damiano David avait accepté de se soumettre à un test de dépistage de drogue après la diffusion d’une vidéo dans laquelle on le voit s’abaisser et toucher une table avec son nez, en pleine compétition samedi à Rotterdam, une posture assimilée par certains à une prise de cocaïne.

Ces images ont été vues en direct à travers le monde.

Le chanteur avait été interrogé sur cet incident lors de la conférence de presse du groupe vainqueur et avait expliqué qu’il s’était penché car le guitariste Thomas Raggi venait de briser un verre.

“Je ne me drogue pas. S’il vous plaît, les gars. Ne dites pas cela, vraiment. Pas de cocaïne. S’il vous plaît, ne dites pas cela”, avait répondu Damiano David.

L’UER a indiqué que le résultat du test, qui a été effectué “plus tôt dans la journée” de lundi, s’est effectivement avéré être “négatif”.

En outre, l’organisation basée à Genève indique avoir procédé, à la demande de la délégation italienne, “à un examen approfondi des faits, notamment en vérifiant toutes les séquences vidéo disponibles”. Elle avait déjà fait savoir que des preuves existaient attestant qu’un verre avait été brisé.

– “Fake news” –

“Nous sommes alarmés par le fait que des spéculations inexactes conduisant à des +fake news+ ont assombri l’esprit et le résultat de l’événement et ont injustement affecté le groupe de musique”, a par ailleurs souligné l’UER.

“Nous souhaitons féliciter Måneskin une fois de plus et leur souhaiter un grand succès. Nous nous réjouissons de travailler avec notre membre italien Rai pour produire un Concours Eurovision spectaculaire en Italie l’année prochaine”, a ajouté le communiqué.

L’Italie, qui caracolait en tête des favoris, a remporté le concours musical Eurovision 2021, devant la Française Barbara Pravi et le Suisse Gjon’s Tears, grâce à la performance puissante des rockeurs du groupe Måneskin.

La France avait demandé lundi une “totale transparence” dans la polémique, tout en assurant qu’elle ne déposera pas de réclamation.

“Quel que soit le résultat du test, la France n’a pas du tout l’intention de déposer une réclamation”, avait ainsi assuré Delphine Ernotte, la patronne de la chaîne France Télévisions qui chapeaute la délégation tricolore, dans le quotidien Le Parisien.

Barbara Pravi, arrivée 2e avec “Voilà”, meilleur classement français depuis 30 ans, s’est également montrée détachée par rapport à la polémique autour des Italiens.

“Ce qui est réel, c’est que ce sont des gens qui ont été élus et par le public et par le jury. Après, s’ils se droguent, s’ils ont mis leur slip à l’envers ou machin… Ce n’est pas mon problème”, a-t-elle commenté dimanche soir sur France2.

Le groupe Måneskin, composé d’une fille et de trois garçons, nés avec le siècle et biberonnés aux rifs saturés du rock, professe de faire du neuf avec du vieux.

Le titre qu’ils présentaient au concours de l’Eurovision, “Zitti e buoni”, leur a permis de remporter en 2021 le grand prix de la 71e édition du festival de la chanson de San Remo.

C’est la troisième victoire de l’Italie dans ce concours d’ordinaire peu prisé des artistes revendiquant les influences des “rock bands” aux origines.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.