Le coronavirus commence à affecter la vie quotidienne des Français

0
202

Salon de l’agriculture écourté, semi-marathon de Paris reporté, fermeture d’établissements scolaires et suspension des messes dans l’Oise: l’intensification du coronavirus commence à avoir des effets concrets sur la vie quotidienne de tous les Français.

Avec 100 cas avérés depuis fin janvier, la France est devenue le deuxième foyer du coronavirus en Europe après l’Italie, conduisant les autorités à annuler les grands rassemblements en milieu fermé.

Cette “politique de prévention plus stricte” a pour objectif de “limiter la diffusion du virus par le brassage des populations”, a expliqué samedi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Ces mesures ont été décidées lors d’un Conseil de défense et un Conseil des ministres exceptionnels présidés par Emmanuel Macron. Elles correspondent au passage au stade 2 de l’épidémie, annoncé vendredi, sur une échelle de 3.

Elles surviennent alors que la France a symboliquement atteint samedi soir les 100 cas depuis la fin du mois de janvier. Dans le détail : 12 personnes sont guéries, 2 sont mortes et 86 hospitalisées, dont 9 dans un état grave, a détaillé le numéro deux du ministère de la Santé Jérôme Salomon.

Pour faire face à cette accélération, “tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné seront annulés”, a indiqué M. Véran.

Idem pour les rassemblements “en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement”.

– Ecoles fermées à Creil –

Cette interdiction “touche potentiellement des centaines de salles de spectacles en France de plus de 5.000 places, et donc des milliers d’événements culturels”, a prévenu dans un communiqué le Prodiss (syndicat national du spectacle musical et de variété, qui regroupe les producteurs, diffuseurs, salles et festivals).

Les préfets ont reçu samedi du gouvernement “des consignes pour annuler (…), en lien avec les maires, les rassemblements, y compris en milieu ouvert, quand ils conduisent à des mélanges avec des personnes issues des zones où le virus circule possiblement”.

Dans l’Oise, principal foyer de contamination avec 36 cas enregistrés, le préfet a annoncé dans un tweet la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires de l’agglomération de Creil (Creil, Montataire, Nogent-sur-Oise, Villers-Saint-Paul) et des communes de Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lagny-le-Sec et Lamorlaye.

Toujours dans ce département, la célébration des messes est suspendue jusqu’à “nouvel ordre”, a indiqué l’AFP le diocèse, qui va informer la centaine de prêtres et la vingtaine de diacres officiant dans les 41 paroisses de l’Oise.

– Semi-marathon reporté –

A travers le pays, le week-end sportif va notamment être amputé du semi-marathon de Paris qui rassemble généralement 40.000 participants, et beaucoup de monde en plus sur les trottoirs.

Le match de basket devant opposer samedi soir Strasbourg au Portel devant plus de 5.000 personnes a été “reporté à une date ultérieure” à la demande de la préfecture du Bas-Rhin.

Pour le moment, les rencontres de football de L1 ne sont pas concernées, comme l’a précisé le ministre de la Santé.

De fait, la Ligue de football professionnel (LFP) a confirmé samedi en milieu d’après-midi être “en contact permanent avec les autorités” sur ce sujet, indiquant que les rencontres du week-end étaient “maintenues à l’heure actuelle”.

Rattrapé par l’inquiétude, le Salon de l’agriculture qui figure parmi les plus grands événements commerciaux de France, a fermé ses portes samedi soir avec 24 heures d’avance et n’a pas connu la fréquentation habituelle.

En 2019, il avait attiré quelque 630.000 visiteurs, mais en 2020, ils n’étaient que 480.221, sur les huit jours qu’a duré le salon, contre neuf l”année précédente.

La baisse est de 24% sur un an, et “le coronavirus y a fortement contribué”, en particulier sur les derniers jours, a déclaré samedi à l’AFP le président du salon, Jean-Luc Poulain.

Parmi les événements annulés cités “à titre d’exemple” figurent “le carnaval d’Annecy du 6 au 8 mars” et le salon immobilier Mipim de Cannes, décalé à juin.

“Ces mesures sont provisoires et nous serons sans doute amenés à les faire évoluer, ce sont des mesures contraignantes et nous souhaitons paradoxalement qu’elles durent un peu, parce que cela voudrait dire que nous parvenons à contenir la propagation du virus”, a ajouté M. Véran qui exclut à ce stade l’annulation des élections municipales prévues les 15 et 22 mars, a-t-il dit.

Dans la mesure où le virus “circule déjà” en France, “il n’y a plus vraiment de raison de confiner des personnes qui reviendraient de zones que nous avions classées en orange”, a poursuivi le ministre. Conséquence: les élèves de retour de Lombardie et de Vénétie, deux des régions touchées en Italie, “pourront retourner dès à présent à l’école.”

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.