Le dropshipping a le vent en poupe chez les web entrepreneurs

0
303

Ces dernières années, les sites e-commerce se multiplient sur la toile et en parallèle, l’entrepreneuriat gagne en popularité indépendamment des tranches d’âge et des parcours.

Avec les possibilités multiples qu’offre Internet, il n’est pas étonnant que bon nombre d’entrepreneurs choisissent aujourd’hui un modèle basé sur la vente de produits en ligne. Ainsi, le dropshipping devient une solution de plus en plus attractive pour ceux qui cherchent à monter un business en ligne.

D’autant plus que de nouveaux moyens de livraison, plus fiables et beaucoup plus rapides, ne cessent de faire leur apparition.

Le dropshipping, qu’est-ce que c’est ?

Le dropshipping consiste à acheter un produit auprès d’un grossiste pour l’acheminer vers l’acheteur final, le tout sans jamais posséder de stock.

Grâce à cette alternative peu contraignante, le dropshipping est devenu en quelques années la solution e-commerce idéale pour les web entrepreneurs. Il suffit en effet de mettre en place un site vitrine afin d’exposer les produits, et le tour est joué.

En théorie, le dropshipping est aussi simple que ça. En revanche, dans les faits, il s’agit d’une pratique qui requiert davantage d’investissements en argent et surtout en temps.

Certains de ceux qui se lancent dans ce modèle de commerce en ligne connaissent parfaitement les rouages de l’Internet, leur permettant de s’adapter rapidement, tandis que beaucoup apprennent à peine et au fur et à mesure.

Si le dropshipping attire de plus en plus de monde aujourd’hui, c’est aussi grâce au développement de moyens de livraison plus rapides.

Les fournisseurs étant généralement situés en Chine, les clients devaient en effet patienter de longues semaines, en moyenne 8 semaines, avant de pouvoir espérer recevoir leurs commandes.

Sans surprise, cela avait tendance à dissuader les clients, qui s’impatientaient ou qui se décourageaient si la nécessité de retourner un article se présentait.

Désormais, la livraison ePacket a pris le relai et s’est imposée comme la méthode d’expédition express privilégiée, à la fois des fournisseurs et des revendeurs.

Fruit d’un accord entre les services postaux des Etats-Unis et de ceux de Hong Kong, la livraison ePacket a connu un succès phénoménal au pays de l’oncle Sam et a été adaptée tout naturellement dans d’autres pays, dont la France, où le commerce international via le Web cartonne auprès des consommateurs.

Moins chère mais aussi plus rapide, ce mode de livraison comporte d’autres avantages, comme le retour sans frais des items non remis ou encore le suivi en temps réel de l’acheminement du colis. Une véritable révolution dans le secteur.

Il y a encore quelques temps en effet, les clients ne pouvaient pas encore surveiller les déplacements de leurs paquets et devaient prendre en charge eux-mêmes les frais de retour, plutôt onéreux, vers l’international.

Comment faire du dropshipping avec succès ?

Certes, le dropshipping présente des avantages indéniables comme le fonctionnement sans stock et les solutions de livraison indépendantes.

Les entrepreneurs du web ne doivent cependant pas s’y méprendre car pour réussir dans ce domaine, il leur faut beaucoup de travail au quotidien, notamment au début de l’entreprise.

Il faut tout d’abord créer un site attractif, c’est-à-dire, un site Internet clair en termes de visuel et de positionnement, et un site Internet à la navigation fluide.

Les internautes n’ont besoin de plus de quelques secondes pour juger si un site leur inspire confiance ou non et s’il s’adresse potentiellement à eux ou non.

Il faut ensuite assurer le référencement naturel des pages, ce qui constitue un travail technique au jour le jour. Certains commerçants optent pour le référencement payant mais il ne s’agit là que d’une option ponctuelle, qui peut d’ailleurs revenir cher sur le long terme.

Par ailleurs, il faut communiquer sur le site et ses produits en permanence. Les réseaux sociaux sont excellents pour cela mais demandent évidemment une bonne assiduité, le monde d’Internet évoluant à très grande vitesse.

Il convient habituellement de privilégier deux ou trois plateformes et de les animer activement, plutôt que de vouloir montrer une présence partout en même temps. Le choix du ou des médias sociaux dépendra fortement des produits vendus et de la cible visée.

Les produits high-techs reçoivent par exemple un accueil plus chaleureux sur YouTube que sur Instagram, tandis que les objets de décoration trouvent plus facilement leur place sur Pinterest.

Comme pour toute entreprise, c’est la phase de démarrage qui demande le plus de patience et de persévérance car acquérir les premiers clients peut être un réel défi.

Néanmoins, grâce aux systèmes de notation mis en place sur le net, les premiers avis positifs recueillis contribuent très souvent à attirer de nouvelles personnes intéressées et motivées par un achat.

Une fois le mécanisme du dropshipping enclenché, les commandes arriveront de plus en plus nombreuses à condition, bien sûr, que les produits vendus soient de bonne qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.