Le Festival de Cannes 2020 est-il maintenu ? “Pas sous sa forme initiale”

0
130

La 73e édition du Festival de Cannes aura certainement lieu, reste encore à trouver sous quelle forme. Dans un communiqué publié sur le site officiel du Festival, le 14 avril, il a été précisé que le report envisagé au début de l’été n’était plus possible après l’allocution du président Emmanuel Macron de lundi soir. Initialement, les stars avaient rendez-vous sur la Croisette du 12 au 23 mai 2020.

À lire aussi

Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale (…). Le Festival de Cannes, qui est un instrument essentiel de soutien à l’industrie cinématographique, doit continuer à étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre“, a-t-il notamment été expliqué. Cette année, c’est le réalisateur américain Spike Lee qui devait jouer les présidents du jury.

Comme l’a précisé l’AFP, chaque année au mois de mai, le festival, couplé au Marché du film, attire 40 000 professionnels et environ 200 000 spectateurs. “Les films réalisés dans l’optique d’aller à Cannes, car beaucoup se font et se calent sur le calendrier du festival, ont besoin d’une caisse de résonance“, expliquait encore récemment à l’AFP Richard Patry, le président des exploitants de salles en France. Les salles de cinéma étant fermées, de nombreux films attendus au printemps ont repoussé leur date de sortie : le prochain James Bond, mais aussi Top Gun 2, Mulan ou Wonder Woman 1984.

Le festival a déjà connu des éditions chahutées, dont celle de 1968, interrompue après une fronde menée par des cinéastes, Godard et Truffaut en tête, en soutien au mouvement étudiant et ouvrier. Mais cette année, il va devoir aller plus loin et se réinventer. À la proposition d’une édition numérique, comme le prépare actuellement le festival d’animation d’Annecy, Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, avait rejeté l’idée en bloc : “Pour Cannes, son âme, son histoire, son impact, c’est un modèle qui ne pourrait pas marcher“, avait-il répondu dans un récent entretien à Variety.