Connectex avec nous

Le Kenya a organisé un bûcher géant de 5250 armes à feu

Pure Folie

Le Kenya a organisé un bûcher géant de 5250 armes à feu

Les images sont impressionnantes. Au Kenya, les autorités qui veulent sensibiliser aux dangers de la circulation illégale d’armes à feu en ont brûlé 5250 à Ngong, près de Nairobi…

C’est une initiative très médiatisée qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les crimes tels que le braconnage, les braquages et le terrorisme. Les armes brûlées ont été récupérées auprès de criminels, d’autres lors des exercices de désarmement ou des abandons volontaires.

Le gouvernement kényan souhaite aussi montrer qu’il traque des personnes en possession d’armes illégales, les exhortant à remettre les armes aux autorités. Résultat ? Les Kényans ont vu 3 montagnes composées de 5250 armes en train d’être brûlées dans la ville de Ngong, près de Nairobi.

Les images, impressionnantes, ont été postées sur la page Facebook du vice-président William Ruto.

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

WILLIAM SAMOEI RUTO/FACEBOOK

Le vice-président a expliqué les objectifs de cette action sur sa page Facebook “Les armes de petit calibre constituent une menace sérieuse à notre paix et notre stabilité car elles sont facilement accessibles, bon marché et faciles à manier ou à cacher” explique-t-il.  “Nous sommes en train de détruire des armes légères et des munitions, de sorte qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains qui vont nuire à la société. Cette cérémonie marque le début d’une plus grande paix et sécurité au Kenya et dans la région”, poursuit-t-il.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Folie

Haut