Le maire de Rio fait le « coup du kangourou » aux Australiens

0
976

Certaines blagues ne passent pas surtout lorsqu’elles conjuguent clichés, mauvaise foi sur fond de tension. C’est le cas avec le maire de Rio qui a tenté une blague potachealors que le Comité olympique australien a annoncé vouloir boycotter le village olympique de Rio  jugé “inhabitable” …

«Le Village n’est tout simplement pas sûr et pas prêt»: la délégation australienne a jeté un pavé dans la mare dimanche matin, en évoquant des «toilettes bloquées» ou «de l’eau qui coule du plafond et fait des flaques près de câbles et de fils»: bref, les finitions n’étaient pas finies.

« De l’eau a coulé le long des murs, il y avait une forte odeur de gaz dans certains appartements et un court-circuit électrique», a précisé la chef de la délégation australienne, Kitty Chiller, dans son communiqué. «Notre bâtiment n’est pas habitable», a-t-elle martelé plus tard devant la presse à l’extérieur du Village.

Ces déclarations, rapportées par l’AFP, semblent déplaire au maire de Rio, Eduardo Paes,  qui a décidé d’utiliser un humour douteux pour résoudre la crise.  «On va leur mettre un kangourou pour que les Australiens se sentent à l’aise».

Nul doute que  le torchon brûle entre la mairie de Rio et la délégation australienne. Cette déclaration a largement déplu aux Australiens et la réponse officielle n’a pas tardé :  “Nous n’avons pas besoin de kangourou, nous avons besoin de plombiers pour résoudre les problèmes d’inondations et les nombreuses flaques d’eau trouvées dans les appartements”, a réagi Mike Tancred, porte-parole du Comité olympique australien.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.