“Le sang ne fait qu’un tour” dans Koh-Lanta 2022 : Ce détail qui pousse au conflit

0
104

Après les éliminations de Céline, Lili, Mattéo puis Samira ainsi que l’abandon surprise de Franck, mardi 15 mars 2022, TF1 diffusait un nouvel épisode de Denis Brogniart à voter les uns contre les autres, les aventuriers de la tribu Matingi se sont agacés de voir Yannick donner des ordres sur le camp alors qu’il n’est pas le plus actif. En interview pour Purepeople.com, Benjamin s’explique sur cette séquence qu’il n’a pas vu venir.

Ils étaient plusieurs à juger le basketteur trop peu actif, mais toujours le premier à donner des conseils ou des directives. Alors, après l’échec de l’épreuve d’immunité, Olga, Colin mais aussi Bastien et d’autres s’accordent et livrent leur ressenti face à Yannick. De son côté, Benjamin est surpris. “J’ai été beaucoup spectateur à ce moment-là. Très honnêtement, je ne m’attendais pas du tout à ce que Yannick se prenne des critiques. J’avais une mauvaise analyse du camp à ce moment“, admet-il.

Ce constat à propos de Yannick, il l’avait fait. Mais il ne l’avait pas partagé avec les autres apprentis Robinson. “Je ne me suis pas rendu compte qu’il pouvait agacer à ce point avec son inactivité. Même moi je me l’étais dit : Yannick donne pas mal de conseils mais au final il n’est pas le plus actif sur le camp, se souvient le jeune comptable de 24 ans. Si Bastien ou Setha nous dit ‘bouge tes fesses’, on considère que c’est légitime. Mais des critiques de quelqu’un de moins actif, c’est plus difficile à accepter.

Toutefois, Benjamin prend du recul sur l’aventure. Sur place, les émotions sont décuplées et il le sait bien. “Après il ne faut pas oublier qu’on est dans le cadre du jeu, on est à fleur de peau. Face à la moindre illégitimité que l’on perçoit, le sang ne fait qu’un tour et on tombe dans le conflit“, nuance-t-il. Des conditions de survie bien difficiles pour le moral…

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.