Léa Djadja, son fils moqué : La “phrase profonde” qu’elle lui répète

0
67

Dans Incroyables Transformations, des personnes font relooker l’un de leurs proches par les experts de l’émission, dont la maquilleuse Léa Djadja. Si cette dernière n’a aucun souci côté look, elle reçoit tout de même des critiques sur son physique. Mais l’épouse de Black M n’en a que faire.

À lire aussi

Au micro de Purepeople, Léa Djadja a dévoilé sa philosophie : “Ça m’a touchée au début, mais j’ai appris une phrase que je me dis souvent quand ça m’arrive et que ça arrive à mon petit garçon [âgé de 7 ans et dont on ne connaît pas le prénom, NDLR], quand on se moque de lui. Je lui dis : ‘Retiens bien que c’est celui qui dit qui est.’ Ça a l’air banal comme ça, mais en fait, cette phrase est profonde pour moi. Ce sont souvent les personnes qui souffrent le plus qui ont besoin de sortir leur mal-être. Donc quand ils parlent à quelqu’un pour l’enfoncer, c’est d’eux-mêmes qu’ils parlent. Et j’ai plus d’empathie envers ces gens que de haine. Ça m’aide à relativiser et à me dire que ça va.

Lors de cette interview, la jeune maman est également revenue sur sa collaboration avec Black M. Léa Djadja assure qu’il n’est pas compliqué au quotidien de travailler avec le rappeur de 34 ans. “Qui était le mieux placé pour le conseiller sur son look que sa femme ? J’ai commencé par ça en le connaissant, donc c’était logique pour nous que je puisse l’inspirer et lui donner le moral quand il en avait besoin. Ça s’est fait naturellement, ça n’a pas du tout été difficile. Je pense que ça a porté ses fruits, en plus“, nous a-t-elle expliqué.

Pour rappel, le couple s’était rencontré lors du tournage du premier clip de la Sexion d’Assaut. Le groupe dans lequel Black M a débuté au côté, notamment, de Maître Gims. À l’époque, il avait 23 ans.