Léa Drucker en couple avec Julien Rambaldi : “Je n’ai rien à cacher”

0
43

Alors que avec son compagnon, le réalisateur Julien Rambaldi, la comédienne s’est laissée aller à quelques confessions dans le nouveau numéro de Femina, notamment sur les rapports entre sa vie privée et son travail.

Actrice multi-récompensée, notamment par un César en 2019 pour son rôle dans Jusqu’à la garde, Léa Drucker, 50 ans, poursuit une carrière riche en succès et en projets en tout genre. Elle vient d’ailleurs de terminer le tournage d’un second projet avec l’homme qui partage sa vie depuis de nombreuses années, et avec qui elle élève sa petite fille Martha, née en 2014.

Une vie de famille qui, finalement, semble inspirer le couple dans son travail, comme le laisse suggérer le thème de leur prochain film : “Nous venons de tourner les Femmes du square, une comédie dramatique sur les nounous, dans laquelle j’incarne une mère qui porte un drame assez lourd.” La complicité du couple est envisagée comme un atout pour la comédienne. “La première fois, pour C’est la vie, j’appréhendais un peu de mêler travail et vie intime, mais là, j’y suis allée en sachant que ce serait confortable, car Julien est un cinéaste qui sait ce qu’il veut, avec lequel on s’amuse, et j’ai une grande confiance dans sa direction” a-t-elle confié en saluant, au passage, le travail de son compagnon.

La comédienne tend, à travers ces collaborations, à rapprocher les frontières entre sa vie intime et sa vie d’artiste. “Cela se fait assez naturellement, car je n’ai rien à cacher. Je mène une vie confortable mais assez simple et très tournée vers la famille” reconnait-elle a quand elle est questionnée sur sa manière de mêler ses deux vies. “Il n’empêche, je veille à garder un peu de mystère. Ma fonction étant de raconter des histoires et de me fondre dans des personnages, l’idéal est de rester neutre, notamment sur ses opinions. C’est d’ailleurs la difficulté de ce genre de film, dont le thème impose une forme d’engagement” a-t-elle tenu à rassurer pour rappeler qu’elle est toujours capable de se fondre dans un personnage.