Léa François maman déconfinée : “Ça va faire du bien à ma fille”

0
94

Le 24 novembre 2019, Léa François a décroché le plus grand rôle de sa vie : celui de maman. Ce jour-là, elle accueillait avec son chéri Simon son premier enfant, une petite fille qui répond au doux prénom de Louison. Le couple a même pu profiter à fond des premiers mois de leur bébé en raison du confinement imposé par le gouvernement français en mars dernier. Dans les colonnes d’Ici Paris, elle explique n’avoir pris aucun risque durant cette période. “Je suis chez moi à Paris, avec mon chéri, Simon, et notre fille, Louison. J’ai la chance d’avoir un jardin, donc je ne sors presque pas de la maison. Il y a eu plusieurs cas de Covid-19 dans notre entourage. Tout le monde s’en est bien sorti, mais ça prouve que ça touche énormément de gens.”

À lire aussi

Mais, le temps commence tout de même à se faire long pour Léa François qui a mis sa carrière d’actrice entre parenthèses depuis bientôt un an maintenant. “Je me suis arrêtée en juillet 2019 et, manque de bol, mon retour dans Plus belle la vie, en mars, n’a duré que deux jours. Je devais rester plusieurs mois à Marseille pour tourner une grosse intrigue“, explique-t-elle.

Prête pour un deuxième enfant ?

Désormais, l’interprète de Barbara dans la fiction de France 3 attend le “feu vert” pour reprendre les tournages, dont la date n’a pas encore été fixée. Quoi qu’il en soit, Léa François est impatiente de retrouver le Mistral, bien que cela nécessite qu’elle se sépare de sa petite Louison. “Pour le moment, ça ne m’angoisse pas. Je suis contente de reprendre mon rôle. Ça va faire du bien à Louison de voir d’autres gens, car nous sommes collées depuis cinq mois“, constate-t-elle.

En outre, Léa François et son compagnon n’ont pas profité du confinement pour mettre en route un deuxième bébé. Bien au contraire, la question ne se pose pas du tout ! “Oh la la la… Pour l’instant, ce n’est pas au programme. On se dit qu’un enfant, c’est très bien. On essaie de trouver un équilibre et une organisation à trois. Les années nous feront peut-être changer d’avis. En tout cas, la maternité nous a fait rentrer dans un nouveau monde“, confie-t-elle enchantée.