Lea Michele (Glee) accusée de racisme : elle perd déjà un joli contrat !

0
94

C’est un tweet qu’elle regrettera sûrement très longtemps… En voulant rendre hommage au regretté George Floyd, l’actrice et chanteuse Lea Michele a utilisé le hashtag #BlackLivesMatter. Dans la foulée, d’anciennes collègues de la série Glee, toutes Afro-Américaines, lui sont tombées dessus pour pointer du doigt son hypocrisie, laissant entendre que la star serait elle-même raciste. La jeune femme a d’ores et déjà perdu un contrat.

À lire aussi

Avant même qu’elle ne s’exprime et réagisse aux accusations formulées contre elle, Lea Michele a donc appris que la société HelloFresh – qui livre des repas healthy à domicile – avait mis fin au contrat qu’ils avaient signé en janvier 2020. “HelloFresh ne tolère aucune forme de racisme ou de discrimination. Nous sommes abattus et déçus d’avoir appris les récentes accusations qui pèsent sur Lea Michele. Nous prenons tout cela très au sérieux et avons mis fin à notre partenariat avec Lea Michele. Une décision a effet immédiat“, a fait savoir un porte-parole de la compagnie au site Business Insider. La dernière publication de la star sur ses réseaux sociaux, pour faire la promotion de HelloFresh, remonte au 20 mai 2020.

Lea Michele, qui jusqu’ici vivait tranquillement sa première grossesse confinée chez elle à Los Angeles, garde le silence. La star de 33 ans a notamment été accusée d’avoir eu un comportement odieux par l’actrice Samantha Ware alias Jane Hayward dans la sixième saison de la série comico-musicale Glee. Des propos soutenus par Amber Riley (alias Mercedes Jones) et Alex Newell (alias Unique Adams).

Dans la foulée, deux autres témoignages sur son comportement ont fait surface. “Meuf tu ne voulais pas que je m’assoie à table avec les autres membres du casting, car je n’avais ‘rien à faire ici’. Va te faire foutre, Lea“, a commenté l’acteur afro-américain Dabier Snell, apparu dans un épisode en 2014. “À Los Angeles en 2014, j’ai fait un extra sur le plateau de Glee pour me faire des sous et Lea Michele était un tyran. Elle hurlait sur l’équipe et, un jour, elle a fait virer au hasard une autre personne en extra avant de découvrir qu’elle était la nièce de Barbra Streisand. Elle a vite demandé à ce qu’elle soit réintégrée dans l’espoir d’entrer en contact avec elle“, a de son côté ajouté l’artiste transgenre Linux TheRobot. Des témoignages qui viennent surtout renforcer la légende selon laquelle Lea Michele était odieuse sur le plateau, notamment avec sa camarade Naya Rivera. Mais était-elle tout simplement une diva capricieuse grisée par le succès de la série ou a-t-elle véritablement eu un comportement raciste ?