Léa Salamé recadre Eric Zemmour qui l’interpelle sur ses origines libanaises

0
105

Devenu candidat à la présidentielle, Eric Zemmour a eu l’occasion de faire face plusieurs fois à non sans clash, son livre Le Suicide français. Cette fois et dans le cadre de sa campagne politique, il avait rendez-vous avec elle sur le plateau d’Elysée 2022, l’obligeant dès les premières minutes de l’émission à jouer les maîtresses d’école face à Yannick Jadot. Il est ensuite revenu sur une notion qui est le coeur de son programme : la théorie du grand remplacement, faisant alors une comparaison avec le Liban, pays d’origine de Léa Salamé.

Le peuple français a peur de mourir, le peuple français ne veut pas être remplacé, et c’est ça l’espoir que je leur donne, c’est important ! C’est un espoir énorme, vivre, survivre, ne pas mourir, ne pas être remplacés“, a clamé Eric Zemmour devant Nathalie Saint-Cricq. Quand celle-ci lui indique que l’heure n’est pas, en France, à l’apocalypse et que la jeunesse milite pour de nombreuses causes telles que la planète ou encore la cause animale, le politicien d’extrême-droite précise : “Je connais l’enthousiasme, la générosité de la jeunesse partout, de la jeunesse française en particulier, mais il y va de leur avenir.” Puis, il s’essaie à une comparaison : “Je me bats pour eux, pour leur transmettre la France que nous ont transmise nos parents, et pour ne pas leur transmettre un Liban en grand, parce que c’est ça leur avenir si on ne fait rien et si je ne suis pas élu président de la République. Madame Salamé, vous devez connaître ce que c’est...”

Née à Beyrouth il y a quarante-deux ans, Léa Salamé était personnellement visée par cette remarque de l’ex-polémiste. Elle lui a alors rétorqué : “Laissez le Liban tranquille, il a suffisamment de problèmes.” Alors que l’invité insiste en clamant que “beaucoup de Libanais en France [lui] disent [qu’il a] raison“. Voulant mettre son interlocutrice face à son passé, le compagnon de Sarah Knafo ajoute : “D’ailleurs, c’est pour ça que vous êtes en France et que vous n’êtes pas au Liban.” Ce à quoi elle répond : “On n’ouvrira pas le sujet Éric Zemmour !”

Sur l’antenne radio de France Inter le 16 décembre 2021, Eric Zemmour avait déjà visé les origines de Léa Salamé en parlant d’un sujet qu’il remet régulièrement sur la table : les prénoms français. Pour illustrer ses propos, le candidat d’extrême-droite à la présidentielle avait pris l’exemple de la journaliste et compagne de Raphaël Glucksmann dont le prénom de naissance est Hala.