Léa Salamé très tendue face à Eric Zemmour : Echanges compliqués sur “Elysée 2022”

0
36

Sept ans après avoir discuté de façon très intense du livre Le Suicide français dans On n’est pas couché en 2014, Eric Zemmour se retrouvent devant les caméras. Le contexte est toutefois différent puisqu’il s’agit de l’émission politique Elysée 2022, diffusée moins de cinq mois avant l’élection pour la présidence de la République. Une pression importante sur les deux personnalités françaises qui n’ont pas caché leurs désaccords. Maîtresse d’orchestre du show, l’animatrice a recadré plusieurs fois le candidat de Reconquête!, sans ménagement. Sur les réseaux sociaux, les détracteurs de la spécialiste des faits politiques et de société ne l’ont pas épargnée.

Si le professionnalisme est de mise entre Léa Salamé et Eric Zemmour qui se connaissent bien pour avoir travaillé ensemble, il est indéniable que l’ambiance était électrique sur le plateau d’Elysée 2022. Aux côtés de Laurent Guimier qui a pris la relève de Thomas Sotto – il s’est retiré des émissions politiques après la révélation de son couple avec la collaboratrice de Jean Castex Mayada Boulos -, la journaliste n’a pas montré de traitement de faveur pour celui qui a été son collègue dans Ça se dispute.

Illustration avec la séquence où Léa Salamé rappelle à Eric Zemmour ce qu’il avait dit sur la gagnante des primaires LR Valérie Pécresse il y a quelque temps. Il estimait en effet qu’elle n’avait eu une carrière de ministre que parce qu’elle était une femme chez Ruth Elkrief sur LCI. Encore une fois, le polémiste réactionnaire s’insurge quand on lui remet sur le plateau des phrases qu’il a tenues, sorties de leur contexte : “Je n’ai jamais dit ça… Ça devait être dans une autre discussion. Vous allez pas commencer, à me prendre une phrase, extirpée du contexte et à me la faire commenter, je ne marcherai pas.” Plus tard, Léa Salamé coupe brutalement la parole à l’essayiste qui voudrait être président quand il parle de son nombre de parrainages pour pouvoir faire campagne. Assumant avoir peur de ne pas en avoir assez, Eric Zemmour aimerait développer le sujet, mais son hôte refuse, sans lever les yeux : “Non, vous l’avez déjà fait et ce n’est pas le lieu.”

Très actifs sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, les partisans d’Eric Zemmour ont été très enclins à commenter la prestation de Léa Salamé, la décrivant comme “hargneuse” et “partiale” avec l’invité. On lui reproche aussi rapidement son couple avec Raphaël Glucksmann, président de la commission spéciale sur l’ingérence étrangère dans l’ensemble des processus démocratiques de l’Union européenne. Des attaques dont l’autrice de Femmes puissantes est habituée depuis ses débuts et qui ne l’empêchent pas de mener son travail avec sa pugnacité qui est autant critiquée que louée.