Léa Seydoux, maman comblée par son fils : “Encore mieux que ce que j’imaginais”

0
114

Nombreuses sont les personnalités qui cherchent à protéger la vie de leurs enfants. Léa Seydoux met un point d’honneur à garder un jardin privé, c’est pourquoi ses récentes confidences à Madame Figaro sur son fils Georges (3 ans) ont un caractère exceptionnel. Dans cette interview parue le 13 mars 2020, l’illustre James Bond girl en dit plus sur le caractère de son tout jeune garçon.

À lire aussi

J’ai toujours su que je voulais avoir un enfant. Je me suis projetée dans le rôle de mère dès mon enfance, explique-t-elle. Mon fils est encore mieux que ce que j’imaginais. Notre empathie est telle que je connais ses désirs, ses rêves et ses peurs. Jamais je ne lui ai parlé comme à un bébé, et il s’exprime comme un petit gars de 6 ans. Mais je lui laisse sa place d’enfant, son insouciance.

Si Léa Seydoux explique s’être toujours imaginée mère, elle reste réaliste quant à ce rôle parfois difficile. “Je ne me vois pas comme une maman parfaite : parfois, c’est dur d’être mère. Je m’accorde le droit d’être imparfaite. Une femme“, poursuit l’actrice de Juste la fin du monde. Toujours à Madame Figaro, la compagne d’André Meyer explique avoir gardé son âme d’enfant. “Je suis une enfant. J’ai 34 ans – souvent je dois compter pour m’en souvenir – mais à l’intérieur de moi-même, cet âge n’a aucun sens. Les années passent, les expériences font que l’on évolue. Mais profondément, je n’ai jamais changé“, poursuit-elle.

Pour rappel, Léa Seydoux partage la vie du mannequin André Meyer depuis 2015. Ensemble, ils ont accueilli leur fils Georges le 18 janvier 2017.

Retrouvez l’interview de Léa Seydoux en intégralité dans le dernier numéro de Madame Figaro, paru le 13 mars 2020.