Léa Seydoux positive à la Covid-19, sa venue au Festival de Cannes compromise ?

0
13

Mauvaise nouvelle pour Léa Seydoux. Testée positive au coronavirus, l’actrice française de 36 ans pourrait ne pas se rendre au Festival de Cannes. D’après les informations du magazine Variety, samedi 10 juillet, confirmées par le Parisien, celle qui a posé nue en couverture de Vogue n’est pas encore sûre de monter les marches…

D’après les propos d’un proche de Léa Seydoux à Variety, ce samedi, la jeune maman serait encore dans l’attente des recommandations de son médecin. “Léa est asymptomatique et vaccinée“, a-t-il d’abord expliqué. Et de continuer : “Elle fait un test régulièrement et attend les instructions de son médecin !” Des confidences qui menacent fortement la venue de la comédienne qui est aujourd’hui à l’affiche de quatre films, dont trois en compétitions (à savoir France de Bruno Dumont, l’Histoire de ma femme d’Ildiko Enyedi, The French Dispatch de Wes Anderson et Tromperie d’Arnaud Desplechin). Toutefois, le proche n’a pas manqué de souligner que l’actrice connue pour son rôle dans La Vie d’Adèle a contracté le virus durant le tournage de Un beau matin de Mia Hansen-Love et s’est isolée durant une semaine chez elle pour pouvoir assister à la cérémonie.

Cannes, un cluster ?

Malgré le cas particulier de Léa Seydoux, les rumeurs vont bon train concernant le Festival de Cannes et la pandémie de la Covid-19. En effet, le Parisien a également rapporté que la cérémonie est sujette à de nombreux problèmes avec les mesures sanitaires. “Depuis qu’une photo a circulé au début de cette 74e édition, montrant des spectateurs non masqués à la corbeille de la grande salle Lumière, des mesures de rappel sur l’obligation de porter le masque en projection ont été durcies“, peut-on d’abord lire. De plus, le média souligne que le pass sanitaire est indispensable pour accéder aux deux salles du Palais. Pourtant, les personnes présentes n’en ont pas besoin pour entrer dans les salles de cinéma Lumières et Debussy.

Enfin, le journal a également rapporté que malgré les mesures instaurées à Cannes, trois personnes ont été positives. Il s’agirait d’un journaliste, d’un agent de sécurité ainsi que de la femme d’un réalisateur. Un faible chiffre face aux 3 000 tests réalisés sur place, vendredi 9 juillet.