Léa Seydoux : Sublime avec sa coupe garçonne, au bras de Sandor Funtek

0
131

Mourir Peut Attendre, The French Dispatch, Tromperie : la révélation Sandor Funtek.

Léa et Sandor se donnent la réplique dans L’Histoire de ma femme. Ils ont assisté à l’avant-première du long métrage ce jeudi 10 mars 2022, au cinéma UGC Ciné Cité Les Halles, dans le 1er arrondissement de Paris. Les deux acteurs et leur réalisatrice Ildiko Enyedi ont pallié l’absence de la majorité du casting, dont fait également partie Louis Garrel.

Coiffée court et toute de de Louis Vuitton avec un superbe caban gris, une chemise blanche, une mini-jupe et des bottines noires, Léa Seydoux avait sorti le grand jeu pour l’événement. L’actrice récemment nommée aux César (dans la catégorie Meilleure actrice pour son rôle dans France) a posé devant l’affiche, qu’elle partage avec Gijs Naber. Elle a été rejoint par l’élégant Sandor Funtek, lui aussi prétendant aux derniers César (dans la catégorie Meilleur espoir masculin pour son rôle dans Suprêmes), tout de Dior vêtu.

Dans L’Histoire de ma femme, Léa Seydoux interprète le rôle de Lizzy. Elle est l’objet d’un pari d’un certain Jakob, capitaine au long cours (interprété par Gijs Naber). Ce dernier assure à un ami qu’il épousera la première femme à franchir les portes d’un café où ils se trouvent.

Léa Seydoux séduit à chacune de ses apparitions publiques ! Elle s’y était brillamment employée en septembre dernier, avant la sortie du film événement Mourir Peut Attendre, de la saga James Bond. La comédienne n’a malheureusement pas régalé ses fans d’une venue au dernier défilé Louis Vuitton, maison dont elle est l’ambassadrice.

La marque a présenté sa collection prêt-à-porter automne-hiver 2022-2023 lundi 7 mars au Musée d’Orsay. Léa Seydoux en portera certainement quelques looks pour de futurs événements !