Leadership à gauche: Ruffin n’est “pas en concurrence” avec Mélenchon

0
84

François Ruffin ne se voit pas, ou pas pour le moment, ajouter à son écharpe de député élu dans la Somme le panache de leader de la gauche. C’est ce qu’il a répondu ce vendredi matin sur RTL quand lui a été présentée la possibilité de le voir s’appuyer sur sa popularité chez les sympathisants de cette force politique pour la diriger en lieu et place de Jean-Luc Mélenchon. 

“Pas de concurrence” 

“Il n’y a pas de concurrence” avec ce dernier, a-t-il tout d’abord assuré. Quant à l’hypothèse d’incarner la gauche, il a concédé la “voir circuler sur les réseaux sociaux”. Cependant, François Ruffin a ajouté: “Ce n’est pas la question du jour. Je suis habité par l’envie d’être le meilleur représentant des gens et contre l’argent.”

Cette question émerge alors que la position de Jean- Luc Mélenchon à la tête de la France insoumise s’est érodée après sa réaction houleuse lors des perquisitions contre lui, certains de ses proches et les locaux de son mouvement. Selon un baromètre Elabe pour Les Echos publié jeudi, il a perdu quatre points d’opinion positive auprès des Français, reculant à 21%. Le député élu dans les Bouches-du-Rhône est tout de même le troisième personnage le plus populaire à gauche. Mais il décroche de neuf points dans ce palmarès, sa cote étant estimée à 53% actuellement. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.