Les Bodin’s : Maria et Christian en vrai et à nu dans Vivement dimanche

    0
    82

    Habitués du plateau de Vivement dimanche, qu’ils visitent à intervalles réguliers – à l’instar d’un autre fameux duo comique franchouillard, Les Chevaliers du Fiel -, Les Bodin’s n’ont pas tardé à retrouver Michel Drucker sitôt le déconfinement entamé : le 13 mai 2020, la Maria et le Christian étaient au Studio Gabriel à Paris pour enregistrer un nouveau numéro du programme. Sans public, coronavirus oblige, mais ce n’était pas le seul aspect inédit : Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet y apparaissent pour la première fois sans l’accoutrement de leurs personnages respectifs ! Là, on peut vraiment dire “Les Bodin’s grandeur nature”, pour paraphraser le nom de leur spectacle.

    À lire aussi

    Michel Drucker avait teasé ce petit événement lorsqu’il avait évoqué la reprise des tournages de Vivement dimanche auprès du quotidien Le Parisien, juste avant le 11 mai. “Je serai seul, sans public, dans le respect des conditions sanitaires, en tête à tête avec une star de l’humour pour revisiter sa carrière (…) Surprise : pour la première fois les Bodin’s se dévoileront en civil“, avait indiqué l’animateur à propos de cette salve de numéros qui seront programmés tout au long de l’été.

    Des événements de nos vies qu’on avait oubliés

    Pour Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet, cette nouvelle rencontre en comité très restreint avec la figure emblématique de France 2 aura été particulière à plus d’un titre, tant au regard du contexte de la crise sanitaire que de la teneur du moment : “C’était très intime, comme si on dînait avec lui. Michel Drucker étant quelqu’un de très professionnel, il a réussi à nous faire parler de choses très personnelles, a ainsi confié Vincent au quotidien La Nouvelle République. Il a voulu retracer notre parcours, il est même revenu sur des événements de nos vies qu’on avait oubliés comme le son et lumière de Valençay, où intervenait Jean-Christian, ou la pièce de théâtre que j’avais réalisée à l’école…” Les Bodin’s ne se montreront donc pas seulement “au naturel”, mais aussi à nu.

    Michel Drucker, très affecté ces derniers jours par la disparition de son ami Guy Bedos, “voulait relancer Vivement Dimanche avec des humoristes, car il sentait que les gens avaient besoin de rire, de s’évader“, souligne encore le comédien, qui a même eu l’opportunité de dévoiler un autre talent, celui de musicien : il avait en effet amené sa guitare. Un tour de chant surprise avec pour seul public physique l’équipe technique, masquée. Malgré ces conditions très spéciales, Vincent Dubois, qui doit son personnage à une mamie accidentée rencontrée lorsqu’il exerçait le métier d’ambulancier, savoure avec son acolyte l’honneur qui leur a été fait, “un bel hommage” et “une vraie reconnaissance” : c’était en effet la première fois qu’ils étaient les invités principaux de Vivement dimanche.