Les Bracelets rouges: L’histoire vraie d’Albert Espinosa, qui a inspiré la série

0
195

Ce lundi 6 avril 2020, TF1 diffuse un nouvel épisode de sa série devenue incontournable, Les Bracelets rouges. Il s’agit de la troisième saison de la fiction portée par Tom Rivoire, Louna Espinosa, Audran Cattin et Azize Diabaté entre autres. Et depuis son lancement en 2018, elle est couronnée de succès. Il faut dire que le quotidien émouvant de ces jeunes adolescents dans un hôpital est tiré d’une histoire vraie, celle du créateur espagnol de la série originale, Albert Espinosa.

À lire aussi

En effet, l’écrivain de 46 ans s’est inspiré de sa propre expérience pour tenter de faire porter un regard différent sur la maladie. L’homme originaire de Barcelone a survécu à trois cancers et il a passé son adolescence à l’hôpital, de 13 à 24 ans. Il y a laissé une jambe, un poumon et la moitié de son foie. “Pour survivre, pas au cancer, mais à l’ennui à l’hôpital, nous avons formé un club avec les autres enfants, celui des bracelets d’identification rouges qu’on nous attachait au poignet avant chaque opération, confiait-il lors d’un entretien pour Le Parisien en 2018. Ce que j’ai appris à l’hôpital, c’est que ce n’est pas triste de mourir, mais c’est horriblement triste de ne pas vivre sa vie avec intensité.”

L’histoire d’Albert Espinosa adaptée dans le monde entier

Ainsi, c’est en 2007 qu’il décide de retranscrire son histoire à travers un livre, Le Monde soleil. Traduit dans 50 langues, l’ouvrage fait un carton à travers le monde. Ce n’est que trois ans plus tard qu’Albert Espinosa l’adapte en scénario pour une minisérie diffusée en Espagne, intitulée Les Bracelets rouges. Face à l’effervescence autour des épisodes, 19 pays sont intéressés pour porter à l’écran son récit bouleversant. Aux États-Unis par exemple, c’est Steven Spielberg qui s’est chargé de la réalisation. Du côté de la France, TF1 a misé sur Nicolas Cuche pour une adaptation qui apparaît comme la plus fidèle aux yeux d’Albert Espinosa. “Je ne suis pas intervenu pendant le tournage, mais c’est sans doute la version la plus juste de mon histoire. Je me retrouve un peu dans chacun des six adolescents“, déclarait-il au quotidien.

Pour cela, il peut remercier les talents de tous les acteurs et en particulier ceux de Tom Rivoire. Ce dernier interprète Clément, un garçon souffrant d’un cancer et amputé d’une jambe, soit la même histoire que celle d’Albert Espinosa. Le comédien a d’ailleurs eu la chance de le rencontrer comme il le révélait dans Télé Loisirs. “Il nous avait dit qu’on avait la mission de changer le regard des gens sur la maladie et de donner de l’espoir aux malades. Cela m’a encore plus motivé. Nous faisons tout pour remplir cette mission.” Pari réussi puisque la saison 3 des Bracelets rouges attire chaque semaine plus de 5 millions de téléspectateurs.