Les Globes 2020 : M. Pokora, Corinne Masiero… des surprises parmi les nommés

0
270

Les cérémonies se suivent mais ne se ressemblent pas. Alors que l’Amérique a encensé ses nombreux talents aux New York Film Critics Circle, Golden Globes et aux Critics Choice Awards, ce sera bientôt à la France de prendre le relais.

À lire aussi

Le 14 mars 2020, la 15e cérémonie des Globes ouvrira ses portes à 21h en direct de la Salle Wagram, à Paris, pour récompenser le septième art comme le petit écran, avec un détour par les planches de théâtre et les studios d’enregistrement. Attention, quelques savoureuses surprises se camouflent dans la liste des nommés, ceux qui attendront encore deux petits mois avant de savoir si, oui ou non, la reconnaissance est là, suite aux votes issus de l’Académie de 80 rédacteurs en chef, journalistes, critiques spécialisés et culture de tous supports confondus.

Pour cette nouvelle édition des Globes, une actrice de prestige a accepté d’endosser le rôle de présidente d’honneur. Il s’agit de la sublime Monica Bellucci. “Je suis honorée et très touchée par l’affection que la France me porte depuis toujours“, a fait savoir l’ex-femme de Vincent Cassel. La comédienne de 55 ans succède ainsi à Juliette Binoche et Isabelle Huppert.

Symbole de la diversité culturelle à la fois en France et à l’étranger, Melle Bellucci rayonne par sa carrière éclectique et prestigieuse. Je suis donc très heureux de célébrer nos futurs lauréats à ses côtés, ainsi qu’avec les journalistes culture qui constituent notre Académie“, s’était réjouit Mehdi Hamdi, Président des Globes, le 10 janvier dernier, jour de l’annonce concernant Monica Bellucci.

Les Globes 2020 : La liste officielle des nommés

MEILLEUR FILM

– Grâce à Dieu de François Ozon
– Hors Normes d’Éric Toledano & Olivier Nakache
– La Belle Époque de Nicolas Bedos
– Les Misérables de Ladj Ly
– Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

MEILLEURE ACTRICE

– Fanny Ardant dans La Belle Époque de Nicolas Bedos
– Anaïs Demoustier dans Alice et le Maire de Nicolas Pariser
– Ana Girardot dans Deux moi de Cédric Klapisch
– Adèle Haenel dans Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma
– Doria Tillier dans La Belle Époque de Nicolas Bedos

MEILLEUR ACTEUR

– Daniel Auteuil dans La Belle Époque de Nicolas Bedos
– François Civil dans Deux moi de Cédric Klapisch
– Jean Dujardin dans J’accuse de Roman Polanski
– Benoît Magimel dans Nous finirons ensemble de Guillaume Canet
– Denis Ménochet dans Grâce à Dieu de François Ozon

MEILLEUR FILM ÉTRANGER

– Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar (Espagne)
– Joker de Todd Phillips (États-Unis)
– Le Traître de Marco Bellocchio (Italie, Allemagne, Brésil)
– Once Upon A Time… In Hollywood de Quentin Tarantino (États-Unis)
– Parasite de Bong Joon-ho (Corée du Sud)

MEILLEUR FILM DE COMÉDIE

– Edmond d’Alexis Michalik
– J’irai où tu iras de Géraldine Nakache
– La Vie scolaire de Grand Corps Malade & Mehdi Idir
– Le Daim de Quentin Dupieux
– Mon bébé de Lisa Azuelos

MEILLEURE ACTRICE DE COMÉDIE

– Camille Cottin dans Le Mystère Henri Pick de Rémi Bezançon
– Cécile de France dans Rebelles d’ Allan Mauduit
– Adèle Haenel dans Le Daim de Quentin Dupieux
– Zita Hanrot dans La Vie scolaire de Grand Corps Malade & Mehdi Idir
– Sabrina Ouazani dans Jusqu’ici tout va bien de Mohamed Hamidi

MEILLEUR ACTEUR DE COMÉDIE

– Jean Dujardin dans Le Daim de Quentin Dupieux
– Olivier Gourmet dans Edmond d’Alexis Michalik
– Alban Ivanov dans Inséparables de Varante Soudjian
– Gilles Lellouche dans Jusqu’ici tout va bien de Mohamed Hamidi
– Fabrice Luchini dans Le Mystère Henri Pick de Rémi Bezançon

MEILLEURE SÉRIE OU MINI-SÉRIE

– Engrenages Saison 7, créée par Alexandra Clert et Guy-Patrick Saintderichin (Canal+)
– Hippocrate Saison 1, créée par Thomas Liliti (Canal+)
– Le Bazar De La Charité Saison 1, créée par Catherine Ramberg et Karine Spreuzkouski
– Les Sauvages Saison 1, créée par Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski (Canal+)
– Mytho Saison 1, créée par Fabrice Gobert et Anne Berest (Arte)

MEILLEURE ACTRICE DE SÉRIE OU MINI-SÉRIE

– Alice Belaïdi dans Hippocrate Saison 1, créée par Thomas Liliti (Canal+)
– Louise Bourgoin dans Hippocrate Saison 1, créée par Thomas Liliti (Canal+)
– Bérengère Krief dans Têtard Saison 1, créée par Aurélie Champagne et Olivier Volpi (Canal+)
– Audrey Fleurot dans Le Bazar de la Charité Saison 1, créée par Catherine Ramberg et Karine Spreuzkouski
– Marina Hands dans Mytho Saison 1, créée par Fabrice Gobert et Anne Berest (Arte)

MEILLEUR ACTEUR DE SÉRIE OU MINI-SÉRIE

– Jonathan Cohen dans Family Business Saison 1, créée par Igor Gotesman (Netflix)
– Gérard Darmon dans Family Business Saison 1, créée par Igor Gotesman (Netflix)
– François-Xavier Demaison dans Pour Sarah Saison 1, créée par Vincent Jamain (TF1)
– Romain Duris dans Vernon Subutex Saison 1, créée par Cathy Verney, d’après l’adaptation du roman de Virginie Despentes (Canal+)
– Esteban dans Têtard Saison 1, créée par Aurélie Champagne et Olivier Volpi (Canal+)

MEILLEURE FICTION UNITAIRE

– Itinéraire d’une maman braqueuse de Clara Bourreau et Cécile Lugiez (TF1)
– Jamais sans toi Louna réalisée par Yann Samuell (TF1)
– La promesse de l’eau réalisée par Cfhristian Faure (France 2)
– République réalisée par Simon Bouisson (France TV)
– Une mère sous influence réalisée par Adeline Darraux (France 3)

MEILLEURE ACTRICE DE FICTION UNITAIRE

– Laurence Arné dans La Part du soupçon de Christophe Lamotte (TF1)
– Chloé Jouannet dans Jamais sans toi Louna Yann Samuell (TF1)
– Corinne Masiero dans Colombine de Dominique Baron (TF1)
– Muriel Robin dans Le Premier Oublié de Christophe Lamotte (TF1
– Alice Taglioni dans Jamais sans toi Louna de Yann Samuell (TF1)

MEILLEUR ACTEUR DE FICTION UNITAIRE

– Kad Merad dans La Part du soupçon de Christophe Lamotte (TF1)
– Thierry Neuvic dans Coup de foudre à Saint Petersbourg de Christophe Douchand (TF1)
– Rod Paradot dans Jamais sans toi Louna de Yann Samuell (TF1)
– Matt Pokora dans Le Premier Oublié de Christophe Lamotte (TF1)
– Medi Sadoun dans Itinéraire d’une maman braqueuse de Alexandre Castagnetti (TF1)

MEILLEURE SÉRIE OU MINI-SÉRIE ÉTRANGÈRE

– Big Little Lies Saison 2, créée par David E. Kelley, États-Unis (HBO / OCS)
– Black Mirror Saison 5, créée par Charlie Brooker, Grande Bretagne (Netflix)
– Chernobyl Saison 1, créée par Craig Mazin, États-Unis / Grande-Bretagne (HBO / Sky Atlantic / OCS)
– La Casa De Papel Saison 3, créée par Àlex Pina, Espagne (Antena 3 / Netflix)
– Years And Years Saison 1, créée par Russell T Davies, Grande Bretagne (BBC One / HBO / Canal+)

MEILLEURE PIÈCE DE THÉÂTRE

– 7 Ans de réflexion de George Axelrod, adaptation de Gérald Sibleyras, mise en scène de Stéphane Hillel
– Conversation autour des portraits et autoportraits, lecture de Fabrice Luchini de Charles Baudelaire, Jean Cau, Philippe Lançon, Philippe Muray et Arthur Rimbaud, mise en scène d’ Emmanuelle Garassino
Eric Dupond-Moretti à la Barre d’Eric Dupond-Moretti coécrit avec Hadrien Raccah, mise en scène de Philippe Lellouche
L’invitation d’Hadrien Raccah, mise en scène de Philippe Lellouche
Les Idoles écrit et mis en scène par Christophe Honoré

MEILLEURE COMÉDIENNE

– Isabelle Carré dans La Dégustation écrit et mis en scène par Ivan Calbérac
– Béatrice Dalle dans Elephant Man de Bernard Pomerance, mise en scène de David Bobée
– Léa Drucker dans La Dame de chez Maxim de Feydeau, mise en scène de Zabou Breitman
– Audrey Fleurot dans Jo d’Alec Coppel, mise en scène de Benjamin Guillart
– Marina Foïs dans Les Idoles écrit et mis en scène par Christophe Honoré

MEILLEUR COMÉDIEN

– Mathieu Amalric dans La Collection de Harold Pinter, mise en scène de Ludovic Lagarde
– Bernard Campan dans La Dégustation écrit et mis en scène par Ivan Calbérac
– Eric Elmosnino dans L’Heureux Stratagème de Marivaux, mise en scène de Ladislas Chollat
– François Morel dans J’ai des doutes de Raymond Devos, mise en scène de François Morel
– Guillaume de Tonquedec dans 7 ans de réflexion de George Axelrod, adaptation de Gérald Sibleyras, mise en scène de Stéphane Hillel

MEILLEUR ONE-MAN SHOW

– Florence Foresti dans Épilogue, mise en scène de Florence Foresti
– Roman Frayssinet dans Alors, mise en scène de Roman Frayssinet
– Kyan Khojandi dans Une bonne soirée, mise en scène de Kyan Khojandi et Bruno Muschio
– Muriel Robin dans Et pof !, mise en scène de Muriel Robin
– Alex Vizorek dans Alex Vizorek est une oeuvre d’art, mise en scène de Stéphanie Bataille

MEILLEURE INTERPRÈTE FÉMININE

– Clara Luciani Sainte-Victoire super édition (Initial Artist Services)
– Aya Nakamura Nakamura (Warner Music France)
– Vanessa Paradis Best of & Variations (Universal Music Division Barclay)
– Catherine Ringer Best of RITA MITSOUKO (Because Music)
– Véronique Sanson Duos volatils (Sony Columbia)

MEILLEUR INTERPRÈTE MASCULIN

– Jean-Louis Aubert Refuges (Parlophone Music France)
– Christophe Christophe etc. (Capitol Music France)
– Romeo Elvis Chocolat (Universal Music Division Barclay)
– Philippe Katerine Confessions (Cinq 7)
– Alain Souchon Âme fifties (Parlophone Music France )