Les incendies de centres commerciaux les plus meurtriers depuis 20 ans

0
421

L’incendie qui a ravagé un centre commercial russe à Kemerovo en Sibérie occidentale dimanche est l’un des plus meurtriers survenus dans un grand magasin depuis 20 ans dans le monde.

– Pérou: 447 morts en 2001 –

Un gigantesque incendie ravage un centre commercial de Mesa Redonda, vieux quartier du centre de Lima au Pérou, et fait 447 victimes le 29 décembre 2001.

Le sinistre a été provoqué par l’explosion de pétards et de feux d’artifices dans une zone où s’entassaient de multiples échoppes d’articles de pyrotechnie.

– Paraguay: 400 morts en 2004 –

Quatre cents personnes, dont une majorité d’enfants et adolescents, meurent calcinées en moins d’une heure lors d’un incendie dans un centre commercial d’Asuncion au Paraguay, le 1er août 2004.

L’accumulation dans un conduit de cheminée de graisses provenant de la cuisson de viandes dans la zone des restaurants est à l’origine du sinistre. Les issues de secours du centre avaient été fermées afin d’empêcher les clients de sortir sans payer.

– Chine: 54 morts en 2004 –

L’incendie d’un supermarché dans la province de Jilin, dans le nord-est de la Chine, fait 54 morts et plusieurs dizaines de blessés le 15 février 2004. Les issues de secours étaient fermées, selon des témoins.

– Indonésie: plus de 50 victimes en 1998 –

Un incendie dans un centre commercial à Palembang (sud de Sumatra, Indonésie), fait une cinquantaine de morts et disparus le 10 juin 1998. Le feu s’est déclaré au second étage du centre commercial de Megahria suite à un court-circuit.

La même année, en mai, une vague de protestations contre le régime dictatorial de Suharto est accompagnée d’émeutes et de violences à Jakarta qui font plus d’un millier de victimes, pour la plupart des pillards piégés dans des incendies de centres commerciaux en plein chaos.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.