Les Mystères de l’amour : Un autre acteur a été contaminé par le Covid-19

0
105

Les acteurs des Mystères de l’amour vont bientôt reprendre le chemin des tournages. C’est en effet le 13 mai 2020 qu’Elsa Esnoult, Patrick Puydebat et les autres acteurs se remettront dans la peau de leur personnage. Un retour sur lequel le producteur Jean-Luc Azoulay s’est confié auprès de Télé Star. C’est l’occasion de découvrir que Carole Dechantre n’a pas été la seule à avoir été infectée par le coronavirus.

À lire aussi

En effet, Frank Delay (qui joue Pierre dans la série diffusée sur TMC) a été contaminé. Fort heureusement, l’ancien membre des 2Be3 est aujourd’hui guéri et pourra retrouver ses camarades afin de tourner de nouveaux épisodes. Carole Dechantre est également remise sur pied, de quoi rassurer les autres acteurs, qui n’ont pas hésité à reprendre leur travail. “Comme ils ont été malades et guéris, ça a rassuré tout le monde. On sait au moins qu’il y en a deux qui ne sont pas contagieux ! Quand j’ai appelé les comédiens, tous avaient hâte de repartir. Idem pour les techniciens. On est une équipe très soudée qui a envie de travailler“, a confié Jean-Luc Azoulay.

Bien entendu, le producteur a ou va adopter certaines mesures afin que les stars de la série ne tombent pas malades. Toutes ont fait un test sanguin et le PCR. “Tout le monde est masqué, les repas sont servis en plateau individuel stérilisé et chacun mangera dans son coin. Les maquilleuses travailleront avec un masque et en désinfectant le matériel et pas mal de comédiennes se maquilleront elles-mêmes, etc. En outre, un médecin vérifiera que toutes les mesures sont appliquées“, a-t-il précisé. Afin qu’il n’y ait aucune promiscuité, les tournages auront lieu en extérieur ou dans de grandes pièces aérées. “Plus de bisous ni de câlins entre les personnages le temps que l’épidémie s’arrête, ils seront remplacés par des regards qui valent bien un baiser, surtout devant la caméra. Tout va passer par l’émotion“, a poursuivi Jean-Luc Azoulay. Et pour que cette absence de rapprochements physiques soit crédible, il a pris la décision d’intégrer l’épidémie à l’intrigue : “L’intrigue démarre après l’épidémie. Les personnages en parlent, ils ont été confinés. Dans les scènes à l’hôpital, ils continueront de porter des masques, mais pas ailleurs. Et comme ils ne prennent pas les transports en commun, tout va bien !