Les produits à base de métam-sodium interdits d’utilisation pour 3 mois

0
219

A la suite de l’intoxication de 4 personnes dans le Maine-et-Loire, le gouvernement suspend toute utilisation de produits de traitement des sols contenant du métam-sodium.

A la suite de 3 cas d’intoxication respiratoire touchant des riverains ou employés d’exploitations agricoles du Maine-et-Loire et d’un 4e cas d’intoxication signalé dans le département du Finistère, les quatre ministres de la Transition écologique et solidaire, de la Santé,  de l’Economie et des Finances et de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont décidé de suspendre par arrêté l’utilisation de produits phytopharmaceutiques à base de métam-sodium.

Sur le même sujet

Bourdons et pesticides néonicotinoïdes.

Pour l’instant cette suspension devrait durer 3 mois. “Elle intervient dans l’attente du résultat du réexamen des conditions etmodalités d’utilisation de ces produits, qui a été demandé à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (Anses) le 10 juillet 2018″ soulignent les ministres dans un communiqué.

Le métam-sodium fait partie des substances actives les plus préoccupantes ayant été identifiées dans le plan d’actions national sur “les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides”, pour lesquelles le gouvernement a demandé une revue scientifique par l’Anses. Leurs conclusions sont attendues pour la fin de l’année.

Selon les premiers constats des services de l’État, “les préconisations d’utilisation des produits

phytopharmaceutiques n’auraient pas été correctement respectées dans les cas d’intoxications

recensés. Les conditions climatiques ont également pu contribuer aux incidents”.

A lire aussi :

Du glyphosate retrouvé jusque dans la bière

Les protections hygiéniques suspectées de contenir des herbicides