Ligue du LOL : Cyril Hanouna, agacé, s’explique sur l’arrivée de David Doucet

0
199

En février dernier, le scandale de la Ligue du LOL – du nom du groupe Facebook privé dans lequel des journalistes et des professionnels de la communication ont été accusés d’avoir harcelé d’autres journalistes, blogueurs et internautes – avait fait grand bruit. Dans la foulée de ces accusations de cyberharcèlement, des journalistes, publicitaires et même patrons de rédaction ont été licenciés. C’est le cas de David Doucet, ancien rédacteur en chef du site des Inrockuptibles, congédié pour faute grave. Alors quand GQ a annoncé qu’il avait été recruté pour intégrer l’équipe de Touche pas à mon poste en tant que rédacteur en chef, des internautes se sont insurgés. Cyril Hanouna a décidé de clarifier la situation dans son émission le 17 avril 2019.

À lire aussi

Le trublion de C8 a tout d’abord rappelé que David Doucet avait quitté le groupe de la Ligue du LOL en 2013 et qu’il ne faisait l’objet “d’aucune poursuite ni aucune accusation” de cyberharcèlement, contrairement à certains autres membres. L’animateur de 44 ans a ensuite précisé que David Doucet avait été licencié pour faute grave à cause d’un canular téléphonique réalisé dans le cadre d’une émission de télévision.

C’est un garçon qui a très mal vécu ce qu’il s’est passé. Il m’a appelé et moi je laisse toujours une deuxième chance aux gens. Il a voulu me rencontrer et il m’a dit qu’il était en galère qu’il voulait me parler car tout le monde lui tourne le dos suite à ce canular. On l’a vu et il est en observateur chez nous, il est venu deux fois. Il n’est en aucun cas rédacteur en chef et n’a pas de CDI chez nous“, a annoncé Cyril Hanouna. Et de poursuivre, agacé : “Le rédacteur en chef de l’émission s’appelle Guillaume Genton et la productrice de l’émission c’est Julie Reynaud qui a toujours travaillé avec moi. Donc arrêtez de m’emmerder.

Pour rappel, Alexandre Hervaud, numéro 3 du web de Libération, Vincent Glad, collaborateur pigiste du journal et fondateur de La Ligue du LOL, ainsi que François-Luc Doyez, rédacteur en chef web adjoint des Inrockuptibles, ont été licenciés dans le cadre cette affaire.