Line Papin : La femme de Marc Lavoine replongée dans son anorexie après ses interruptions de grossesse

0
55

Line Papin a ressenti le besoin de raconter son expérience, les traumatismes par lesquels elle est passée alors qu’elle juge qu’il existe encore top peu de littérature sur le sujet des interruptions de grossesse, qu’elles soient volontaire ou non. La jeune romancière de 26 ans, épouse de Marc Lavoine depuis 2020, a vécu les deux.

Dans son livre Une vie possible attendu le 2 mars prochain aux édition Stock, Line Papin raconte son parcours semé de déception et décision difficile à prendre. Quelques mois avant de se marier avec Marc Lavoine – une union surprise survenue au mois de juillet 2020 – Line Papin apprend qu’elle est enceinte de jumeaux. Malheureusement pour la jeune femme, le bonheur n’est que de très courte durée puisque sa grossesse prend subitement fin quelques semaines plus tard. Ce qu’elle confirme dans une longue interview accordée à Femme Actuelle. “La première interruption de grossesse que j’ai subie était involontaire : j’ai fait une fausse couche à deux mois de grossesse en 2020 lors du premier confinement, alors que j’attendais des jumeaux“, confie-t-elle. La nature lui offre une nouvelle chance, mais l’épouse de Marc Lavoine décide de la refuser. “La deuxième interruption de grossesse a été volontaire. J’ai pris la décision d’avorter un an après avoir fait une fausse couche. J’ai tout de suite ressenti la nécessité de poser sur le papier ce qui m’arrivait“, explique-t-elle avec une entière transparence.

Ces deux interruptions de grossesse ont mis le couple à rude épreuve, Line Papin décidant de quitter le domicile conjugal après son avortement. Un besoin nécessaire pour la romancière… Ces épreuves l’ont également ramenée à d’autres problématiques antérieures, comme l’anorexie dont elle a souffert lorsqu’elle était adolescente. “Ce sont deux moments dans ma vie durant lesquels j’ai été traversée par l’expérience de la mort. C’est très lié pour une femme, explique Line Papin à Femme Actuelle. L’anorexie provoque souvent l’anémie. On n’a plus de règle, on ne peut pas avoir d’enfant. Cette maladie renvoie donc à la mère, à la question de la reproduction et de l’enfantement. Cela a fait écho en moi. Les interruptions de grossesse ont soulevé beaucoup de choses en moi. La question de la transmission, notamment.”

Par le passé, la romancière avait déjà évoqué son anorexie et pourquoi, selon elle, Marc Lavoine avait été la personne la plus apte à comprendre. Sa maladie, Line Papin l’avait également racontée en direct dans La Grande librairie en 2019 à l’occasion de la sortie de son roman Les Os des filles (Stock). A 10 ans, elle a été jusqu’à vouloir disparaître…