Lisa Rinna : Amelia, sa fille de 19 ans, a failli mourir à cause de son anorexie

0
86

Elle a frôlé le pire. Amelia Gray Hamlin, la fille de Lisa Rinna, s’est longtemps battue contre l’anorexie. Cette épreuve qu’elle a traversée, personne ne l’ignorait puisqu’elle l’avait évoquée en avril 2018. Ce que l’on ne savait pas, en revanche, c’est qu’au moment où sa santé était au plus bas, les médecins ne lui donnaient que quelques semaines à vivre. C’est ce qu’elle a assuré en intervenant le mardi 25 août 2020 dans le podcast Skinny Confidential. “Je suis arrivée dans le bureau super flippant d’un vieux monsieur, se souvient-elle. Il m’a regardée et il m’a dit : ‘À ce rythme-là, dans quatre mois, tu pèseras une vingtaine de kilos et tu seras morte.”

À lire aussi

Il a fallu que les proches d’Amelia Gray Hamlin interviennent. Sans quoi, elle n’aurait peut-être pas échappé au destin tragique qui lui était réservé. “Je me suis levée un matin chez mon meilleur ami, a-t-elle expliqué. Mes parents, ma soeur, tout le monde m’attendait à l’extérieur pour m’emmener à l’UCLA, pour me guérir.” Heureusement, le fait d’entendre qu’elle risquait de succomber à ses troubles alimentaires a été un véritable électrochoc. Elle a décidé qu’il était temps de s’en sortir et s’estime, aujourd’hui, extrêmement chanceuse.

Dans la famille, c’est vrai que personne n’est très épais. Lisa Rinna, la première, défie la nature et le temps qui passe – elle a 58 ans – en affichant depuis toujours une silhouette de rêve… ce qui est plutôt normal, puisqu’elle fait du yoga tous les jours et qu’elle passe des heures à danser sur Instagram. Mais la lutte à la minceur, sa fille la voit désormais d’un mauvais oeil. “Je me suis dit que je ne serais pas ce genre de personne. Que je ne ruinerais pas ma vie à cause de ces problèmes, a-t-elle conclu. On n’a pas forcément besoin d’être maigre pour bien vivre. Mais ça me brise aussi le coeur que des gens puissent accuser ma mère d’être trop mince. Ce n’est vraiment pas sa faute si elle est née ainsi…