L’offensive sur Mossoul se déroule bien mais Daech résiste

0
843

Les responsables américains considèrent que l’offensive pour reprendre Mossoul au groupe État islamique se déroule bien, mais préviennent que la résistance des djihadistes va s’accroître à mesure que les forces irakiennes s’approcheront de la ville.

«Tous les objectifs ont été atteints jusqu’à présent», a déclaré sur Twitter Brett McGurk, l’émissaire du président américain Barack Obama auprès de la coalition internationale antidjihadistes qui intervient en soutien aux forces irakiennes.

Alors que la vaste et complexe opération lancée pour reprendre Mossoul est entrée dans sa deuxième semaine, les ministres de la Défense de la coalition internationale se réunissent à Paris mardi pour faire le point sur cette offensive et examiner les divers scénarios envisageables pendant et après la reprise de la ville.

Treize ministres de la coalition (qui compte une soixantaine de pays), dont le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, sont attendus à Paris pour ces entretiens, à la veille d’une réunion des ministres de la Défense de l’Otan mercredi à Bruxelles.

«On ne sait pas comment Daech va réagir. Il y a différentes hypothèses, qui vont d’une tentative de fuite généralisée pour se disperser vers de nouveaux théâtres à une lutte à mort dans Mossoul pour infliger le maximum de pertes aux Irakiens et aux peshmergas kurdes», a déclaré une source dans l’entourage du ministre français Jean-Yves Le Drian.

Sur le terrain, les dizaines de milliers d’hommes mobilisés convergent à partir de différents fronts vers le fief de l’EI, où son chef Abou Bakr al-Baghdadi avait proclamé l’instauration d’un «califat» en juin 2014.

En soutien à ces forces, la coalition internationale a mené «plus de frappes» aériennes depuis le lancement de l’opération sur Mossoul «que durant n’importe quelle semaine depuis le début de la guerre contre l’EI» en 2014, a déclaré M. McGurk.

En première ligne sur le front, les combattants kurdes (peshmergas) étaient positionnés dans la ville de Bachiqa, à environ 25 km de Mossoul.

Au sud-est de Mossoul, des forces d’élite fédérales se battaient pour reconquérir la ville chrétienne de Qaraqosh. Dans la cité, elles ont essuyé des tirs de djihadistes pour le troisième jour consécutif, selon un correspondant de l’AFP.

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.