Lola Marois défend Jean-Marie Bigard : “C’est le mec le moins macho”

0
82

Il y a quatorze ans, Lola Marois et Jean-Marie Bigard ont eu le coup de foudre l’un pour l’autre. À l’époque, la comédienne n’avait que 24 ans et l’humoriste dépassait déjà la cinquantaine. Aujourd’hui alors qu’ils sont mariés et parents de deux enfants, Jules et Bella (7 ans), leur couple fait toujours l’objet de critiques, notamment en raison de leurs vingt-huit ans d’écart.

À lire aussi

Bien qu’elle s’épanouisse dans sa carrière d’actrice, mais aussi d’auteure, Lola Marois a toutefois du mal à échapper aux curiosités sur son idylle avec son époux. À l’honneur dans le nouveau numéro du magazine King, pour lequel elle a posé nue, la jolie blonde explique en quoi il est “compliqué d’être Madame Bigard“. “On m’a souvent collé l’étiquette de petite nana de 24 ans qui se met avec un mec de 30 ans de plus qu’elle peut être parfois pour des raisons pas très nobles. Maintenant j’ai 37 ans, j’ai quand même une carrière artistique derrière moi. J’ai eu un bac avec mention, j’ai fait des études de lettres : je ne suis pas la crétine que certains veulent que je sois. (…) Maintenant, c’est plutôt agréable d’être Madame Bigard parce qu’on forme un couple de provocateurs et ça me plaît.

Jean-Marie est un amoureux des femmes

Il est vrai que la provocation, ça les connaît ! Notamment Jean-Marie Bigard, adepte des polémiques en raison de son humour grivois et jugé déplacé, voire complètement macho. Une image pas toujours reluisante dont Lola Marois fait les frais. Mais pour elle, il serait en réalité bien loin de tout ce qu’on lui reproche. “N’en déplaise à toutes les féministes conservatrices qui liront mes propos, Jean-Marie est un amoureux des femmes, le mec le moins macho que je connaisse. Un gros nounours qui aime les femmes. Le Lâcher de salopes n’est pas du tout un sketch antifemmes, au contraire. Si on écoute bien, si on sait lire entre les lignes et qu’on a un petit peu de second degré, de dérision, on voit bien qu’à la fin, c’est plutôt un sketch antigros cons machos“, le défend-elle.

C’est peu dire que Lola Marois apporte un soutien inconditionnel à Jean-Marie Bigard, même lorsque celui-ci fait part de ses ambitions pour devenir… président de la République ! En effet, récemment il se disait “tenté” pour intégrer l’Élysée. Sa moitié prenait alors plaisir à jouer avec les nerfs des Français en se voyant déjà prendre la place de Brigitte Macron. Le magazine King a même titré son numéro : “Lola Marois Première Dame de France“. Plus sérieusement, l’interprète d’Ariane dans Plus belle la vie reconnaît qu’il va cependant “mieux dans l’humour“. “Sa vraie place est en tant qu’humoriste et la politique n’est pas ce dont il a besoin à la fin de sa vie. (…) Ses coups de gueule notamment sur internet suffisent à faire bouger certaines choses, mais je pense que ça devrait s’arrêter là. Bon, c’est mon avis. C’est compliqué“, a-t-elle estimé.