L’ONU notifiée formellement du nouveau nom de Macédoine du Nord

0
116

L’ONU a reçu de Skopje la notification formelle du nouveau nom de Macédoine du Nord, a-t-on appris mercredi auprès d’un responsable des Nations unies.

“Nous avons bien reçu une notification” pour ce nouveau nom et le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale vont être informés dans la foulée, a-t-il ajouté sous couvert d’anonymat.

Le nouveau nom de Macédoine du Nord avait été agréé en juin 2018 par la Grèce et la Macédoine et l’accord dit de Prespa (ou de Prespes en grec) était entré en vigueur mardi, selon Skopje.

Une deuxième notification aux Nations unies est attendue ce mercredi, a précisé le responsable. Skopje avait plus tôt indiqué avoir envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres l’informant de l’entrée en vigueur de l’accord et que des “notes verbales” devaient suivre à l’intention du secrétariat de l’ONU, des pays membres de l’ONU et d’autres organisations internationales.

Le gouvernement macédonien a changé le nom du pays sur son site officiel où l’on peu désormais lire “Gouvernement de la République Macédoine du Nord”, ainsi que sur son compte Twitter.

Les autorités devaient remplacer dans la journée des panneaux d’entrée dans le pays, à un poste-frontière avec la Grèce.

L’accord de Prespa a mis fin à une querelle diplomatique de près de 30 ans entre les deux voisins, ouvrant la voie à l’adhésion de la Macédoine à l’Otan et à son rapprochement de l’Union européenne, à laquelle Athènes opposait jusqu’ici son veto.

Les Grecs accusaient leur petit voisin de spolier leur héritage historique, jugeant que la Macédoine était le nom de leur province septentrionale.

Ils le soupçonnaient également de velléités irrédentistes.

Mais malgré une forte opposition des nationalistes dans les deux pays, les Premiers ministres Zoran Zaev et Alexis Tsipras sont parvenus à trouver un accord pour clore ce différend né après l’indépendance de l’ancienne république yougoslave de Macédoine en 1991.